Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Banque : le paiement instantané arrive en France

Banque : le paiement instantané arrive en France
  Digital
Banque : Le paiement instantané arrive en France

A partir du 24 avril la banque BPCE (caisse d’Epargne et Banque Populaire) va pouvoir recevoir et émettre des virements en temps réel. C’est une première en France mais d’autres banques devraient suivre comme Crédit Mutuel Arkéa le 10 juillet et BNP Paribas le 20 novembre prochain.

Des exemples concrets de paiement instantané

Le paiement instantané est différent du paiement "sans contact" avec une carte de crédit. On va pouvoir régler ses achats, avec les smartphones qui font porte-monnaie, carte de crédit ou chéquier.

On peut citer quelques exemples concrets comme payer un achat dans un magasin en scannant un code-barre avec son smartphone ou transférer instantanément de l’argent entre particuliers. Et cela pourra aller plus loin encore avec le paiement de ces achats en ligne ou le règlement immédiat d’une facture. On pourra aussi voir instantanément sur son compte si le virement attendu est arrivé. En Chine, le système de paiement est très développé : des centaines de millions de personnes règlent tout avec leur smartphone.

Comment le paiement instantané fonctionne ?

Le virement, qui est irrévocable, est réalisé en moins de 10 secondes mais les montants transférés sont limités à 15.000 euros. Les banques françaises veulent aussi développer le paiement de personne à personne pour les particuliers. BNP Paribas a lancé la fonction de virement gratuit entre particuliers par SMS pour ses clients.

BNP Paribas, Société Générale, la Banque Postale, Crédit Mutuel Arkéa, Crédit Agricole et BPCE travaillent également en ce moment sur une fonctionnalité de paiement direct pour les achats en ligne.

La course à la dématérialisation

Ces innovations entrent dans la droite ligne de la digitalisation du secteur bancaire avec des innovations dans les banques: l’ouverture possible d’un compte courant avec un simple selfie à la Société Générale ou le lancement par le même établissement d’un chatbot appelé Sobot pour permettre de répondre en direct aux questions de ses clients ou encore la souscription d’un crédit conso en ligne dans la néo-banque N26 … En attendant la reconnaissance faciale, la biométrie  annoncées par le Crédit Agricole en juin 2018 … Ces techniques devraient permettre de ne plus attendre 48 heures avant d'effectuer un virement en ligne à un nouveau bénéficiaire. 

Fermeture d’agences et phygitalisation

Cette course à l’innovation est à mettre en parallèle avec la concurrence des fintechs et des néobanques qui ont fortement fait bouger les lignes. Et entraîne des conséquences directes sur le terrain, avec la fermeture des agences bancaires, qui devrait s’accélérer d’ici 2020.

Les grandes banques françaises envisagent 10 à 15 % de fermetures d’agences d’ici deux ans. A noter que la France possède le réseau le plus dense d’agences bancaires : 549 établissements par million d’habitants. La première région touchée par cette restructuration serait l’Ile de France selon Sia Partners.

Face à la fermeture des agences, les banques traditionnelles répondent : « phygitalisation » ou comment concilier digital et réseau physique sur le terrain, source de valeur ajoutée via les conseils apportés. Affaire à suivre donc !

Lydie Dabirand

Articles en relations :

 

Twitter icon
Facebook icon