Carte bancaire : comment bien l’utiliser en vacances ?

16 Jul 2019
Digital

Vacances et carte bancaire

Pour bien préparer vos vacances à l'étranger, il faut faire attention aux questions d'ordre administratives notamment avec l'utilisation de votre carte bancaire.

Plutôt que de partir avec une somme importante en liquide pour toutes vos vacances ou effectuer un change pour des devises hors euros, la carte bancaire reste tout de même le moyen le plus simple d’effectuer vos dépenses. Cependant, toutes les cartes ne sont pas nécessairement adaptées à un voyage à l’étranger et il est alors capital de connaitre ses possibilités avant de partir.

Connaitre les possibilités qu'offre votre carte bancaire avant le départ

Savoir quelles possibilités offre votre carte bancaire avant même de partir est un prérequis pour préparer votre voyage dans de bonnes conditions.

En effet, un paiement en ligne en euro ne nécessitera généralement pas de frais, vous pourrez alors réserver sans problèmes votre vol, votre hébergement ou encore vos tickets coupe-file pour vos visites. En revanche, une fois sur place, même si vous vous trouvez en zone euro, certaines banques pourront vous facturer des frais si les retraits ne sont pas effectués au distributeur de cette même banque (de la même façon qu’en France).

Ainsi, si vous savez trouver rapidement un distributeur aux couleurs de votre banque dans votre quartier, la tâche peut s’avérer plus difficile à l’étranger, et d’autant plus si l’entreprise n’existe qu’en France. Il conviendra alors de voir avec votre banque ce qu’il est possible de faire à ce niveau-là avant de partir.

Si vous décidez de quitter la zone euro, les vacances risquent d’être encore plus onéreuses. En effet, le changement de devise sera systématiquement facturé pour un paiement direct avec votre carte bancaire ou pour un simple retrait. Pour un paiement de 1000€, il faudra compter en moyenne 30€ de frais. Ces frais seront bien sûr proportionnels aux dépenses, mais un prélèvement de quelques centimes à chaque paiement risque de fortement augmenter la facture à la fin de votre voyage.

Frais de carte bancaire à l'étranger

Avant de partir, il convient donc de connaitre les éventuels frais qui pourront être débités lors de vos dépenses, mais pas uniquement. Un petit coup de fil à votre conseiller bancaire permettra de vous assurer que votre carte de paiement est bien acceptée dans le pays où vous aurez décidé d’aller, que la date d’expiration n’est pas trop proche ou encore de connaitre le plafond d’utilisation.

Une bonne occasion de prévenir votre conseiller que vous vous trouvez à l’étranger pour éviter tout problème une fois sur place (il ne faudrait pas qu’il suspecte une utilisation frauduleuse de votre carte et la bloque dans la foulée).

Par ailleurs, certaines cartes bancaires sont assorties de diverses assurances et assistances qui permettront d’être accompagné notamment en cas de problème à l’étranger, il conviendra donc de faire le point également à ce niveau-là. L’assurance voyage ou l’assistance médicale peuvent être de bonnes options à envisager pour pouvoir voyager sereinement.

Enfin, on prendra le temps de consciencieusement prendre en note les divers numéros d’assistance en cas d’urgence ou encore de perte de sa carte bancaire.

Opter pour une carte bancaire dans une néo-banque

Depuis l’apparition des néo-banques, les options sont plus nombreuses du côté des solutions de paiement et ses dernières proposent notamment des solutions intéressantes pour les voyages à l’étranger.

Opter pour une carte bancaire dans une néo-banque peut donc être envisagé avant de partir. La néo-banque N26 qui propose des frais réduits pour les dépenses à l’étranger a d’ailleurs l’habitude de voir arriver de nouveaux clients avec pour projet d’opter pour une carte spécialement dédiée à leur voyage : « Certains clients nous rejoignent pour réduire leurs frais de carte bancaire hors zone euro. C’est pour eux l’occasion de nous tester pendant les vacances avant de passer à une utilisation plus complète », expliquait Jérémie Rosselli, directeur général de N26 pour la France, au journal Le Monde.

La néo-banque Revolut propose également une carte bancaire avec des frais très réduits pour les dépenses à l’étranger. De quoi partir en vacances en toute tranquillité.

Plus récemment, la banque Boursorama a sorti sa Visa Ultim, une carte bancaire totalement illimitée en France comme à l’étranger, mais qui demande tout de même certaines conditions telles qu’une utilisation mensuelle ou alors un paiement de 15€ par mois, amener 500€ d’apport ou encore avoir des revenus minimums de 1800€ selon le client.

Et le paiement mobile ?

Si le smartphone est aujourd’hui devenu un mode de paiement à part entière avec des services comme Apple Pay, Paylib, Google Pay ou encore Samsung Pay, ces moyens de paiement ont aussi leurs limites. En effet, il faudra vous assurer que ce type de mode de paiement soit disponible dans votre pays de destination. Par ailleurs, vous ne ferez pas de meilleure affaire en utilisant les moyens de paiement par smartphone puisqu’ils sont soumis aux mêmes règles (et donc également à des frais) que les cartes bancaires.

Après le Bitcoin, c’est au tour de Facebook de vouloir lancer sa propre cryptomonnaie et cette dernière portera le nom de Libra. Un projet qui…
23 juil 2019
Digital
Pour bien préparer vos vacances à l'étranger, il faut faire attention aux questions d'ordre administratives notamment avec l'utilisation de votre…
16 juil 2019
Digital
Il s’agit d’un contrat d’assurance que l’on doit souscrire quand on prend un prêt immobilier ou consommation. S’il n’y a pas ce type de contrat…
14 aoû 2019
Assurance
Il n’y a pas que le prêt immobilier classique pour acheter un bien. Il est même fortement conseillé de chercher d’abord ces autres « petits »…
08 aoû 2019
Crédit immobilier