Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Carte bancaire : du nouveau en cette fin d’année 2018 !

Carte bancaire : du nouveau en cette fin d’année 2018 !
  Banque
Consommation des ménages : ralentissement prévu pour 2018

La carte bancaire, petit rectangle en plastique, n’en finit plus d’évoluer, d’être utilisée mais aussi de susciter une proposition des politiques concernant les achats en ligne… Explications.

Fin des sms pour valider des achats en ligne ?

Les nouvelles exigences européennes entreront en vigueur en septembre 2019 concernant la validation d’achats en ligne. Les codes envoyés par SMS pour valider une transaction ne sont pas assez sécurisés au regard des nouvelles directives européennes. Les normes de sécurité bancaire vont donc changer car cette authentification n’est pas imparable. Quelqu’un peut voler les informations bancaires et le téléphone d’une personne pour réussir une transaction.

Ce système est très utilisé en France, commerçants et banques s’inquiètent donc de ce changement et réclament plus de temps pour s’adapter et trouver d’autres solutions comme la biométrie (voir ci-dessous) ou le code personnel unique pour les achats numériques.

Achat en ligne : 1 euro de plus demandé

Dans un amendement au projet de loi de Finances, David Lisnard, le maire de Cannes, a proposé de taxer chaque achat en ligne via une carte bleue et livré à domicile à hauteur de 1 euro. Les recettes tirées de ce prélèvement seraient estimées à 336 millions d'euros. Elles seraient reversées « à l'État et à destination exclusive des collectivités ». Ces sommes permettraient de financer un abattement de 10% sur les taxes foncières des petits commerces (moins de 400 mètres carrés) dans les villes.

Selon l'élu sudiste, le commerce de proximité subit "un niveau de charge injuste" en comparaison aux services de livraison à domicile du e-commerce.

Une carte bancaire avec empreinte digitale

Une carte bancaire avec lecteur d’empreintes digitales est en test actuellement à la Société Générale. Afin de réduire l’utilisation de cartes volées, ce système permet de vérifier via l’empreinte que l’utilisateur est bien le bon. Mais on ne connaît pas encore la date de la mise en service officielle de cette carte et surtout son coût.

Refus de carte pour moins de 10 euros

En 2015 le ministre de l’économie avait annoncé la modernisation des moyens de paiement et la généralisation de l’acceptation de la carte bleue à partir d’un euro. Les représentants des banques avaient fait des promesses avec une standardisation des relevés de frais et la baisse des frais fixes facturés aux commerçants, validées par l’ACPR. La Banque de France annonce en 2018 la baisse cumulée des minimums de perceptions moyens (-42 %).

Pourtant certains commerçants continuent d’afficher des montants minimums (10,20 euros) pour utiliser la carte bleue. Mais le développement du sans contact avec un montant moyen de 10 euros par utilisation devrait sans doute changer la donne.

Lydie Dabirand

Articles en relations :

Twitter icon
Facebook icon