Chèque énergie 2018 : à qui s'adresse t-il ? - Mode d'emploi

25 Jan 2018
Economie
Chèque énergie 2018

Le chèque énergie jusqu’alors expérimenté en 2016 et en 2017 dans quatre départements (l'Ardèche, l'Aveyron, les Côtes-d'Armor et le Pas-de-Calais), va se généraliser à tout le territoire. Il va être augmenté en 2019.

4 millions de Français vont bénéficier du chèque énergie

4 millions de Français, les foyers les plus modestes, bénéficieront dès le mois de mars du chèque énergie. Le chèque énergie jusqu’alors expérimenté en 2016 et en 2017 dans quatre départements (l'Ardèche, l'Aveyron, les Côtes-d'Armor et le Pas-de-Calais), va se généraliser à tout le territoire. Se substituant aux tarifs sociaux de l’énergie, il sera distribué, selon le ministère de la Transition écologique et solidaire, à près de 4 millions de Français, le 26 mars 2018.

En 2016 et 2017, environ 170 000 chèques énergie ont été distribués dans les 4 départements concernés par l'expérimentation, pour un taux d'utilisation proche des 80 %.

Il n’y a pas de démarche particulière à effectuer pour le recevoir : il « sera automatiquement adressé à chaque bénéficiaire sur la base des informations transmises par les services fiscaux », indique le site d’informations du gouvernement. Attention donc aux arnaques, au démarchage à domicile qui vous demande des informations personnelles pour avoir ensuite ce chèque.

Des critères à respecter

Le montant de ce chèque sera calculé en fonction de différents critères : revenu fiscal, composition du ménage, occupation d’un logement soumis à la taxe d’habitation. Pour en bénéficier, une personne seule doit justifier d’un revenu fiscal de référence de moins de 7.700 euros. Ce même RFR doit être inférieur à 11.550 euros pour un couple sans enfant, et à 13.860 euros pour un couple avec un enfant (+ 2.310 euros par enfant supplémentaire).

Le montant du chèque variera de 48 € à 227 € et sera valable jusqu’au 31 mars de l’année suivante. En moyenne, l’aide est de 150 euros par ménage. Le gouvernement prévoit de revaloriser ce chèque de 50 euros en 2019, afin qu’il atteigne 200 euros en moyenne.

Le chèque énergie permettra de régler diverses dépenses

Le chèque énergie permettra de régler diverses dépenses : facture d’énergie (électricité, gaz, fioul et autres combustibles de chauffage), charges de chauffage incluses dans la redevance si vous êtes dans un logement conventionné à l’APL.

Autre usage potentiel, le financement de travaux de rénovation, si vous faîtes appel à un artisan certifié “RGE” (Reconnu garant de l’environnement). Sous certaines conditions, le chèque énergie peut aussi servir au paiement du loyer d'un logement-foyer. Une fois reçu, il suffit de l’envoyer directement à votre fournisseur par courrier postal avec vos références clients indiquées au dos, ainsi qu’un document les faisant apparaître (facture, échéancier…). Il est valable un an.

Notre actualité
Que s’est-il passé côté immobilier en 2018 et que prévoit 2019 ? On vous fait un petit tour non exhaustif des points à retenir. Hausse des prix des…
15 jan 2019
Immobilier
On connaît le taux d’intérêt légal qui est applicable au 1er semestre 2019. Et il est en baisse Le taux d’intérêt légal sert à calculer, en l’…
15 jan 2019
Emprunts
Nos dossiers
Contrairement au prêt affecté destiné à l’achat d’un produit (immobilier ou conso) bien défini, le prêt personnel appartient à la catégorie des…
31 déc 2018
Rachat de crédit
Pour sceller leur union, mais également appuyer légalement leur statut de couple, de nombreux conjoints sont souvent amenés à se poser la question de…
20 déc 2018
Crédit immobilier