Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

La consommation des ménages et leur pouvoir d'achat

La consommation des ménages et leur pouvoir d'achat
  Economie
Consommation des ménages : ralentissement prévu pour 2018

La consommation des ménages est une donnée essentielle pour mesurer l'état économique d'un pays. Après une légère reprise en fin d’année 2017, elle devrait connaître un ralentissement dès le début de l'année 2018.

Prévisions 2018 de la consommation des ménages en France

La consommation des ménages est une donnée essentielle pour mesurer l'état économique d'un pays. Représentant 55% du PIB français, elle influence donc directement son indice. De nombreuses données sont prises en compte pour étudier le pouvoir d'achat des Français et ce sont les variations passées couplées à l'actualité financière du pays qui permettent d'anticiper les hausses et baisses à venir. Coup d'œil sur la consommation des ménages français de la fin de l'année 2017 et estimation pour le début 2018 !

Une croissance en hausse pour la fin d'année 2017

Le 22 décembre, l'INSEE a mis à jour ses données concernant la consommation des ménages français de la fin de l'année. Cette croissance a été revue à la hausse (contre une baisse au mois d'octobre). On observe une progression de 2,1%. En cause, la chute des températures au mois de novembre qui ont poussé les ménages à consommer d'avantages en énergie pour se chauffer et en habillement. En ce qui concerne l'alimentaire, on observe au mois de novembre une augmentation de 0,7% contre une baisse de 0,2% en octobre. Mais qu'en sera-t-il pour 2018 ?

Un ralentissement de la progression du pouvoir d'achat

Malheureusement, la progression du pouvoir d'achat des Français connaîtra un ralentissement dès le début de l'année. En cause, les diverses réformes fiscales menées par le gouvernement Macron dont nous abordions récemment les différents aspects. En effet, les réductions comme celle de la taxe d'habitation n'interviendront que plus tard dans l'année, ce qui aura pour effet d'affaiblir le budget des ménages dans un premier temps. La hausse des taxes sur des produits comme le tabac ou l'essence n'aidera pas à dynamiser la consommation du début d'année. Qui plus est, de nombreux Français puiseront certainement dans leurs économies pour faire face à leurs diverses dépenses ce qui aura pour conséquence de faire chuter le taux d'épargne.

Par ailleurs, le gouvernement a mis en place un simulateur de pouvoir d'achat afin de pouvoir anticiper l'éventuelle suppression de la taxe d'habitation et les baisses de cotisations sociales. Selon son profil et son revenu fiscal de référence, on pourra ainsi avoir une idée de ce qui nous attend pour cette nouvelle année. Selon le ministère de l'Économie grâce aux diverses mesures qui se mettront en place peu à peu « dès l’année prochaine, plus de six ménages sur dix bénéficieront de gains de pouvoir d’achat, qui s’élèveront à 864 euros en moyenne d’ici la fin du quinquennat ».

Lucie.B

Articles en relations :

 

Twitter icon
Facebook icon