Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Crédit hypothécaire à taux variable
  Emprunts

Le Crédit Foncier a pris des mesures pour plafonner la hausse des taux du crédit immobilier et rassurer ainsi ses clients.

Crédit hypothécaire à taux variable : Le Crédit Foncier plafonne la hausse des taux

Alors que les conséquences de la crise du crédit hypothécaire à taux variable tardent à s'estomper, le Crédit Foncier a pris des mesures pour plafonner la hausse des taux du crédit immobilier et rassurer ainsi ses clients.

Les conséquences de la crise du crédit hypothécaire à taux variable

La hausse brutale des taux d'intérêts du crédit hypothécaire à taux variables observée ces derniers mois s'est traduite par une hausse des mensualités et a mis un certain nombre d'emprunteurs dans une situation difficile.

Pour mémoire, un collectif d'emprunteurs avait demandé l'assistance de l'UFC-Que Choisir pour poursuivre le Crédit Foncier, arguant que les consommateurs avaient été trompés sur le produit de crédit proposé par la banque.

Les mesures du Crédit Foncier contre la hausse des taux du crédit immobilier

Prévenant tout litige éventuel, le Crédit Foncier a décidé d'offrir des garanties à l'ensemble de ses clients ayant choisi un crédit hypothécaire à taux variables pour que la hausse des taux n'atteigne pas des sommes impossibles à rembourser. Cette mesure concerne 150 000 clients du Crédit Foncier qui ont contracté un crédit à taux variable.

Les mesures consistent à limiter de manière rétroactive la hausse des taux affectant le crédit immobilier.

La banque a souhaité dans un effort commercial exceptionnel rassurer ses clients en plafonnant à 5,75% ou 6,25% (indice Euribor ou BTAN) les crédits réglementés, et à 6% ou 6,5% les autres crédits. En outre, la hausse des remboursements mensuels ne pourra pas dépasser le niveau de l'inflation et le capital restant dû ne pourra pas dépasser le capital initialement emprunté. Un soulagement pour beaucoup de foyers.

Twitter icon
Facebook icon
Google icon