Crédit immobilier : les taux au plus bas début 2019

30 Apr 2019
Immobilier
Taux immobilier au plus bas début 2019

Les chiffres du premier trimestre 2019 en matière de taux d’intérêt sont tombés et ils n’ont jamais été aussi bas. Explications.

Les taux immobiliers sont au plus bas depuis plus d’un an

L’Observatoire crédit logement CSA a dévoilé les chiffres du premier trimestre 2019 : la baisse continue avec un taux moyen de 1.39 % contre 1.44% en février. L’Observatoire indique qu’il s’agit là « d’une configuration exceptionnelle à l’accès au crédit immobilier ». En avril 2019 il est même de 1.35% (hors assurance et coût de sûreté).

Les taux sont au plus bas depuis plus d’un an, ils approchent le taux le plus bas atteint fin 2016 avec 1.33%. Dans le même temps la durée des crédits est de 229 mois en moyenne soit 19 ans (248 mois dans le neuf et 244 dans l’ancien). Une durée jamais atteinte à ce jour : depuis 2014 elles ont augmenté de 29 mois.

Le taux d’apport personnel a aussi beaucoup baissé. Le paysage du crédit est donc inédit à ce jour : il n’a jamais été aussi facile d’avoir accès aux crédits immobilier malgré la baisse des aides publiques aux primo accédants.

Le temps de la renégociation

Avec des taux bas, une renégociation de son crédit immobilier est possible mais il faut que des critères soient remplis pour que le jeu en vaille la chandelle :

  • il faut au moins un point d’écart entre le taux obtenu et le taux du moment
  • il faut être dans les premières années de remboursement de l’emprunt

Avec les taux actuels les emprunteurs qui ont des crédits avec des taux de plus de 2.4% peuvent essayer de renégocier.

La Banque de France note ainsi une hausse des demandes de renégociations (par rapport au nombre de crédits accordés) : 14.6 % en décembre 2018 et 18.3% en février 2019.

Le rachat de crédit comme autre solution

En cas de refus de la banque de renégocier, un rachat de crédit est peut-être possible. Mais attention il y a des frais à prendre en compte : il s’agit des frais de remboursements anticipés, la mise en place de nouveaux frais de garantie, les frais de dossier, les frais de courtage si vous passez par un courtier... Ces frais supplémentaires seront par exemple plus importants si une hypothèque sert de cautionnement.

L’État vient de publier les données concernant toutes les transactions immobilières ayant eu lieu ces cinq dernières années. Une transparence qui…
10 juil 2019
Immobilier
Monaco possède le marché immobilier de luxe le plus cher du monde, loin devant Paris. Le prix au mètre carré y est trois fois plus élevé dans ce…
12 juin 2019
Immobilier
L’acheteur a des obligations financières Au moment de l’achat, l’acheteur doit payer le prix du bien ainsi que les frais annexes, notamment les…
15 juil 2019
Lois
L’annonce immobilière qui décrira le bien en vente doit être la plus claire possible. De plus la Loi Alur réglemente celle-ci : doit apparaitre…
09 juil 2019
Lois