Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Croissance française : une augmentation du PIB de 2,2% en 2017

Croissance française : une augmentation du PIB de 2,2% en 2017
  Economie
Croissance française : une augmentation du PIB de 2,2%

Une croissance du PIB de 2,2%. Les nouveaux chiffres communiqués par l'INSEE enthousiasment le gouvernement, et il y a de quoi, car le pays n'avait pas connu une telle augmentation depuis l'année 2007.

PIB : L'INSEE revoit ses chiffres à la hausse pour 2017

L'INSEE a publié une nouvelle évaluation de son estimation du Produit Intérieur Brut français pour l'année 2017. La croissance a été estimée à 2,2% contre 2% lors de la précédente estimation. Un chiffre revu à la hausse grâce à l'investissement des entreprises (4,5% cette année, 2,8% en 2016 et 1% en 2015). Le ratio de la dette publique a connu une légère baisse, ce qui a largement influencé ce nouveau chiffre publié par l'INSEE (le déficit public se maintient néanmoins à 2,6% du PIB).

Si la nouvelle est bonne, il faut cependant se montrer prudent, car l'investissement des entreprises a connu une croissance trois fois moins importante que précédemment. La dépense de la consommation des ménages (le pouvoir d'achat) a, lui aussi, ralenti pour n'atteindre que 1% comparé aux 2,1% en 2016.

Du côté de l'emploi, l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques indique une hausse de 0,3% dans la création nette d'emploi (soit 57 900 emplois au premier trimestre 2018). Les secteurs de la construction, de l'intérim et de l'industrie sont pourtant à la traine par rapport aux services qui enregistrent une hausse de 0,5%.

Le taux des marges des entreprises reste stable (31,9%) grâce aux mesures d'allègement de charges mises en place par le gouvernement Hollande en 2014.

Croissance du Produit Intérieur Brut, du jamais vu depuis 2007

Si les médias spécialisés conseillent de ne pas trop s'exalter à la vue de ces nouveaux chiffres, il est important de noter qu'une telle croissance du PIB français n'avait pas été observée depuis 2007. Cette année-là, les chiffres étaient de 2,4%. Ils sont ensuite tombés à 0,2% en 2008 puis à -2,9% en 2009 avec la crise financière.

Les chiffres du Produit Intérieur Brut sont ensuite remontés à 2% puis 2,1% pour 2010 et 2011 pour chuter à nouveau à 0,2% en 2012. La croissance est alors remontée graduellement : 0,6% en 2013, 0,9% en 2014, 1,1% en 2015, 1,2% en 2016 jusqu'au bon de 1 point pour atteindre les fameux 2,2% en 2017.

Une croissance du PIB qui devrait se poursuivre en 2018

Selon la Banque de France, la croissance enregistrée au premier trimestre 2017 devrait se poursuivre pour le second soit une progression de 0,3%. L'INSEE de son côté se montre plus enthousiaste avec une prévision de 0,4%. Les chefs d'entreprises quant à eux prévoient une stabilisation pour cette période. « Ce rythme un peu plus lent pourrait être influencé par le calendrier des vacances exceptionnelles en mai (…) À ce stade, les nouvelles commandes restent bien orientées et ne signalent pas de changement de tendance. » a souligné François Villeroy de Galhau (gouverneur de la Banque de France) lors d'une conférence.

Ces bons résultats devraient également avoir une influence sur les chiffres de 2018 que la Banque de France estime à 1,9%, le gouvernement espère de son côté atteindre les 2%.

Lucie.Barguisseau

Twitter icon
Facebook icon