Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Découvert bancaire : 6 Français sur 10 dans le rouge une fois par an

Découvert bancaire : 6 Français sur 10 dans le rouge une fois par an
  Banque
découvert bancaire: 60% des Français dans le rouge une fois par mois

Le comparateur Panorabanques.com a publié en juillet dernier une étude sur le découvert bancaire et les Français. Et il en ressort que 60 % des personnes interrogées ont dépassé le découvert autorisé au moins une fois par an.

D’autres chiffres sont à souligner : 24% des Français dépassent leur découvert au moins une fois par mois. Tous les types de profil sont concernés par le fait d’être dans le rouge, que ce soit les personnes qui gagnent moins de 1500 euros ou plus de 3000 euros par mois. Point positif : 40 %, des Français ne sont jamais à découvert et cette proportion augmente (plus 5 points par rapport à 2014).

Des frais élevés pour les clients à découvert

Qui dit découvert dit frais bancaires. Malgré un plafonnement des commissions d’intervention les frais ont augmenté jusqu’en 2017. Ils s’élèvent environ à 60 euros par an. Les banques ont récolté 6.5 milliards d’euros de chiffres d’affaires avec les frais d’incident facturés.

Des solutions alternatives pour limiter les frais

Il existe des solutions pour éviter d’être dans le rouge. Cela s’appelle la gamme de moyens de paiement alternatifs ou GPA. Cette offre de service est proposée aux personnes sans chéquier, qui sont en surendettement ou celles qui veulent maitriser leur budget en réduisant les frais bancaires.

La GPA existe depuis 2005 mais depuis 2014 elle doit être obligatoirement proposée par les banques pour les personnes en situation de fragilité financière.

Cette gamme de services permet de faire des virements, d’avoir une carte de paiement à autorisation systématique (pas de découvert possible) … Le tout pour une somme réduite. Les frais bancaires pour incidents sont plafonnés : ils sont de 4 euros par opération et 20 euros par mois.

Des pistes pour encadrer et plafonner les frais bancaires

Les autorités bancaires et le gouvernement d’Edouard Philippe travaillent actuellement sur des propositions d’encadrement des frais bancaires. Un plafonnement pour les ménages les plus modestes est envisagé dans le cadre de la loi Pauvreté qui sera présenté en septembre 2018.

A noter : le montant de la franchise si votre carte bancaire volée ou perdue a servi pour des retraits est de 50 euros depuis le mois de janvier 2018. Si les retraits frauduleux ont été effectués sans composer le code secret,(type paiement sans contact) la banque doit tout rembourser au client.

Lydie Dabirand

Articles en relations :

 

Twitter icon
Facebook icon