Dons aux associations caritatives, fondations : la générosité des Français à la loupe

12 Dec 2018
Societe
Dons aux associations : la générosité des Français à la loupe

Selon le ministère des Finances plus de 5.5 millions de foyers font un don à des associations caritatives. Mais le montant de ces dons réalisés est en baisse de 6.50 %. Explications.

Moins de dons en 2018 avec une baisse de 6.5%

Selon le baromètre France Générosités paru fin novembre 2018, le montant des dons réalisés par les particuliers au bénéfice d’associations d’intérêt général est en baisse de plus de 6,50 %. La dernière édition du Téléthon 2019 a montré cette tendance avec une baisse de 9% de promesses de dons.

Une des causes principales de cette baisse est l’instabilité fiscale liée à la mise en place du prélèvement à la source, la suppression de l’ISF qui permettait une réduction d’impôt pour les dons aux associations caritatives ainsi que la hausse de la CSG. Une situation qui inquiète les associations comme les Restos du Cœur, le secours populaire, la Fondation Abbé Pierre…

En moyenne 44% des Français donnent une fois par an : 53% donnent moins de 50 euros et 43% plus, pour des causes comme l’aide à l’enfance, la lutte contre l’exclusion et la pauvreté entre autres. Selon le ministère des Finances plus de 5.5 millions de foyers font un don à des associations caritatives, environ 400 euros. Attention le financement participatif type crowdfunding ne permet pas de réduction d’impôt.

Les dons permettent un avantage fiscal de 75 % ou 66 %

Générosité peut rimer avec avantage fiscal. En cas de dons, une réduction d’impôt de 66% de la somme donnée est appliquée. Ce chiffre peut monter à 75% si ce don est pour les organismes qui viennent en aide aux personnes en difficulté : Restos du cœur, Croix rouge… Attention il y a des conditions : la réduction de 75 % s’applique sur les sommes versées jusqu’à 536 € (pour les dons effectués en 2018) ce qui équivaut à une réduction maximum du montant de l’impôt de 402€. Au-delà de cette somme, l’avantage fiscal est réduit à 66 %. On appelle cela la loi Coluche.

Il est possible de bénéficier de cet avantage fiscal dans la limite de 20 % de son revenu imposable. Si le plafond est dépassé l’excédent sera inscrit sur votre feuille d’impôt l’année suivante, et cela est possible pendant cinq ans.

Les contribuables qui paient l’impôt sur la fortune immobilière peuvent bénéficier d’une réduction de leur IFI en cas de dons à certains organismes d’intérêt général à but non lucratif. Cette réduction est égale à 75 % du montant de leurs versements et elle est plafonnée à 50 000 euros.

Vers un taux de réduction de 70 % ?

Dans le cadre de l’examen du budget 2019, les sénateurs de droite et de gauche ont augmenté la réduction d’impôt permise par un don à une association, de 66 à 70 %. Mais le gouvernement pourrait revenir sur cet amendement. A suivre donc.

Un acompte de 60 % sur l’avantage fiscal dès janvier 2019

Un acompte de 60% va être versé en janvier 2019 à ceux qui ont fait des dons en 2017. Cet acompte est calculé sur la base des revenus de 2017 donc si vous avez fait les premiers dons en 2018 vous n’aurez pas d’acompte en janvier mais l’intégralité de la réduction sera versée à l’été 2019. Si vous continuez à donner ensuite vous aurez un acompte en janvier 2020.

Les grandes étapes pour les donateurs

Les grandes étapes pour les donateurs
« Green bonds », « finance verte » ou encore « finance responsable », des termes qui désignent des mesures mises en place pour investir dans des…
29 oct 2019
Societe
Surprise : le 9 octobre dernier l’agence nationale de l’habitat (Anah ) a décidé de baisser le plafond de l’aide « Habiter mieux agilité ». Une…
15 oct 2019
Societe
Le code des impôts et plus précisément l’article 1398 prévoit une possibilité d’être exonéré ou d’obtenir un dégrèvement de la taxe foncière pour un…
30 oct 2019
Economie
C'est un avantage non négligeable de l'investissement dans l'immobilier d'entreprise : son rendement. Ce dernier est très élevé puisqu'il est…
25 oct 2019
Crédit immobilier