Eco-PTZ : nouvelle formule pour 2019

01 Oct 2018
Immobilier
Eco-Prêt immobilier à taux zéro

Eco-PTZ ou éco-prêt à taux zéro va être révisé et simplifié dans le cadre du projet de loi de finances 2019 pour en faire profiter plus de propriétaires. Explication.

En 2019, le gouvernement veut simplifier l’accès au prêt à taux zéro et en faire profiter plus de propriétaires. L'éco-PTZ, pour rappel, aide à financer les travaux d’isolation et de rénovation énergétique dans un logement. L'éco-PTZ est aussi prolongé jusqu’en fin 2021.

Eco-Prêt à taux zéro : Éligible avec un seul lot de travaux

Ce prêt travaux ne sera plus seulement réservé aux propriétaires qui s’engagent à réaliser plusieurs travaux simultanément. Si le propriétaire veut faire un seul lot de travaux (le notion de bouquet disparaît), il pourra y être éligible à cette aide.

Depuis le 1er juillet 2019 tout propriétaire d’un logement de plus de deux ans (résidence principale, résidence secondaire, bailleur ou copropriétaire) peut désormais être éligible à un éco-prêt à taux zéro, dès lors qu’il entreprend un seul des travaux suivants : Isolation de la totalité de la de la toiture ; Isolation d’au moins la moitié de la surface des murs donnant sur l’extérieur ; Isolation d’au moins la moitié des parois vitrées et remplacement des portes donnant sur l’extérieur ; Installation, régulation ou remplacement de systèmes de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire performants ; Installation d’équipements de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable ou installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable ».

L'éco-ptz est aussi étendu à partir du 1er juillet 2019 à tous les travaux d'isolation des planchers bas. Autre nouveauté: la durée des éco-prêts est uniformisée à 15 ans.

Des conditions inchangées pour l'éco-PTZ

Les conditions du crédit resteraient aussi inchangées : jusqu’à 30.000 euros de prêt remboursable sur une durée maximale de 15 ans. Elles s'alignent sur celles du CITE.

A noter que l'éco-prêt à taux zéro reste cumulable avec le Crédit d’impôt transition énergétique (CITE), dont les modalités ne vont pas être modifiées l’an prochain.

Important à noter...

Le projet de loi de Finances 2019 prévoit le maintien de la TVA à 5,5 % pour les travaux énergétiques. Le taux peut s’appliquer sur les équipements, le matériel et la pose quand les travaux énergétiques sont réalisés par une entreprise, mais aussi sur les travaux induits, indissociables des travaux de rénovation énergétique. Plusieurs types de travaux énergétiques soient éligibles comme l’installation d’une chaudière à condensation ou à micro-cogénération, d’un appareil de régulation de chauffage ou encore d’un appareil de production d’énergie recourant à une énergie renouvelable, les travaux d’isolation des parois opaques ou vitrées (murs, combles, toitures, fenêtres)...

Monaco possède le marché immobilier de luxe le plus cher du monde, loin devant Paris. Le prix au mètre carré y est trois fois plus élevé dans ce…
12 juin 2019
Immobilier
On pouvait le penser mais la France n’est pas en Europe LE pays des propriétaires. Il est battu à plate couture par d’autres… On vous explique…
05 juin 2019
Immobilier
Le report de crédit donne la possibilité pour l’emprunteur de suspendre pendant un temps le paiement de ses mensualités. Ce temps de pause sera…
24 juin 2019
Crédit consommation
Le fichage bancaire est l’inscription d’un particulier dans un fichier national des incidents de remboursement. L’individu qui fait l’objet d’une…
24 juin 2019
Banques