Emprunter plus longtemps c’est possible et plus simple aujourd’hui

31 Jan 2019
Emprunts
Immobilier : emprunter plus longtemps c’est possible aujourd’hui

La durée des emprunts immobiliers n’a jamais été aussi longue en France. Et les banques assouplissent un peu leurs conditions, permettant à des ménages au revenu moyen d’accéder à la propriété. Explications.

Des crédits immobilier de 18.8 ans en moyenne

L’observatoire crédit logement l’a souligné dans sa dernière parution : jamais les durées des prêts bancaires immobiliers n’avaient été aussi élevées, 226 mois au 4e trimestre 2018 (18.8 ans), soit 4 mois de plus qu’au trimestre précédent. Depuis 2014 les durées des crédits ont augmenté de 22 mois. Un record qui montre que les banques acceptent de plus en plus de faire des prêts pour des durées très longues, vingt ans ou plus. En janvier 2019 la durée est passée à 230 mois (avec un taux de 1.45% en moyenne hors assurance).

D’autres études parues fin 2018 confortent cette tendance : emprunter avec moins de revenu est devenu plus facile. Une étude parue en janvier 2019 indique qu’en moyenne il faut un revenu de 4 376 euros nets par mois pour emprunter en 2018 contre 5134 euros en 2017 (8259 euros à Paris et 5800 euros à Lyon). Mais l’accès au crédit demeure quand même difficile pour les plus pauvres et les travailleurs précaires (en CDD ou intérim).

Des taux bas et un nouveau record de vente battu

Dans le même temps les taux d’intérêt restent bas et sont stables. Un signe pour les emprunteurs, nombreux à être tentés par l’achat de leur logement. Les banques font un peu plus confiance aux emprunteurs, aux primo-accédants, elles veulent soutenir le marché immobilier en étant un peu plus souples.

D’autant que les taux d’intérêt devraient rester bas encore au moins 6 mois selon les estimations, notamment celles de la Banque centrale européenne. La hausse des prix se ralentit aussi en France mais pas à Paris et dans certaines grandes villes comme Lyon, Rennes ou Toulouse.

A noter qu’en 2018 le nombre de transactions immobilières enregistrées a atteint le chiffre record de 965 000, soit plus encore que le record de l’année précédente (962 000 transactions).

Plus long mais aussi contraignant…

Ne jamais oublier aussi qu’un crédit long est contraignant. Plus la durée du crédit est longue, plus les intérêts seront élevés, et plus le coût du prêt sera important, même si les taux sont bas.

Autre risque : la perte financière en cas de revente rapide du bien. Les mensualités étant principalement constituées d'intérêts durant les premières années de remboursement, si vous vendez le bien très rapidement après l’achat pour des motifs d'ordre personnels (naissance d'un enfant, divorce…) ou professionnels (mutation), exit la plus-value possible. Un marché à la baisse entraînera un capital restant dû supérieur à la valeur du bien immobilier à la revente.

Notre actualité
La durée des emprunts immobiliers n’a jamais été aussi longue en France. Et les banques assouplissent un peu leurs conditions, permettant à des…
31 jan 2019
Emprunts
Les taux d’intérêts immobilier sont stables, la durée des emprunts a atteint des records (chiffres du 4e semestre 2018) mais certains profils de…
23 jan 2019
Emprunts
Nos dossiers
Aussi appelé crédit communautaire ou "Peer to Peer", le prêt entre particuliers fonctionne de la même façon qu'un crédit auprès d'un établissement…
19 avr 2019
Economie
Avec l’apparition des nouvelles technologies, on constate une évolution de la part des différentes entreprises dans la manière de s’adresser aux…
18 avr 2019
Rachat de crédit