Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Epargne : Les gagnants et les perdants du premier semestre 2018

Epargne : Les gagnants et les perdants du premier semestre 2018
  Economie
Epargne : Les gagnants et les perdants du premier semestre 2018

Le mois de juin est propice à la publication de bilan et de chiffres, l’épargne n’y échappe pas. Qu’en est-il du livret A, de l’assurance-vie et de l’épargne salariale ? Certains sont en forme, d’autre non. On vous donne les chiffres.

L’assurance-vie reprend des couleurs

La collecte nette de l’assurance-vie se monte à 12.2 milliards au premier semestre 2018 selon les chiffre de la fédération française de l’assurance. Ce montant est supérieur de 2.1 milliards par rapport au premier semestre 2017. La réforme fiscale qui touche cette épargne (les plus-values des contrats de plus de 8 ans sont taxés à 30 % lors d’un retrait) n’a pas eu d’effet négatif sur l’épargne des Français. Quelques chiffres : l’encours du premier placement des Français se monte à 1701 milliards d’euros et en 2017 le taux rémunérateur de l’assurance-vie était de 1.83%.

Un record pour l’épargne salariale

Les plus grandes entreprises françaises ont versé 5.2 milliards d’euros de primes de partage à leurs salariés en 2017. Cet argent va aussi en partie sur les PEE et PERCO, livrets d’épargne salariale. Et c’est un record selon le baromètre réalisé par la société Eres spécialisé en épargne salariale. La hausse enregistrée est de 20 %, soit plus de 600 millions d’euros redistribués.

A l’heure où la loi Pacte, sur l’épargne salariale, est en discussion à l’Assemblée nationale, c’est un bon signe.

Le Livret A a un coup de mou

La collecte du Livret A a baissé en juin 2018, selon la Caisse des Dépôts : la différence entre les dépôts et les retraits (le premier est quand même toujours plus élevé que le second) était de 660 millions en mai contre 280 millions en juin (en juin 2017 le chiffre était de 840 millions d’euros).

A noter qu’en 2017 le Livret A a connu sa meilleure année en termes de collecte nette depuis 4 ans. Mais le taux du livret A a été gelé à 0.75% jusqu’en 2020 et un changement de la règle de calcul du taux a été annoncé en avril dernier avec un taux plancher de 0.5%. Dans le même temps le LDDS, descendant du livret de développement durable, affiche une collecte de 240 millions d’euros, après une décollecte en mai de 30 millions. L’encours total du Livret A et du LDDS est de 386.7 milliards d’euros.

Lydie.Dabirand

Articles en relations :

 

Twitter icon
Facebook icon