Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Faillite de Lehman Brothers, une faillite qui marquera l’histoire de Wall Street
  Banque

La faillite de Lehman Brothers est l’un des épisodes les plus dramatiques de la crise des subprimes qui secoua l'histoire des Etats-Unis en 2008.

Une faillite qui marquera l’histoire de Wall Street !

Lehman Brothers a décidé le lundi 15 septembre de se placer « sous la protection du chapitre 11 », c'est-à-dire en dépôt de bilan, après avoir tenté durant des mois d’assainir ses comptes.

Cette faillite est l’un des épisodes les plus dramatiques de la crise des subprimes qui secoue les Etats-Unis en 2008.

Créée en 1850 par deux immigrés allemands, Lehman Brothers avait développé son activité de crédit d’abord au niveau national, puis au niveau international (Europe et Japon) dès la fin du 19ème siècle.

Lehman Brothers était devenue au fil des années l’un des piliers de la finance mondiale, survivant même à la grande crise de 1929.
Alan Greenspan, l’ancien président de la Fed, a déclaré que toutes les institutions financières ne devaient pas être protégées par l’Etat et que la faillite d’une grosse banque comme Lehman Brothers n’était pas insurmontable si la liquidation était correctement menée.

Selon un document de la SEC, l'autorité des marchés financiers américains, Lehman Brothers a du liquider trois de ses fonds d'investissement.
La banque d'investissement américaine a également annoncé jeudi 10 avril 2008 le rachat d'autres actifs d'un montant estimé au total à un milliard de dollars. Lehman Brothers justifie sa décision par la crise du crédit à risque, ou crise du subprime, les « perturbations sur les marchés » et « la poursuite de la détérioration au premier trimestre 2008 ». A la suite de cette annonce, le titre Lehman Brothers a chuté de 4,1% en Europe.

La banque coréenne Korea Development Bank (KDB) a indiqué fin août 2008 que le rachat de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers figurait parmi les diverses possibilités d'acquisitions qui s'offrent à elle. Selon le Financial Times, Lehman Brothers aurait mené des discussions secrètes avec des investisseurs sud-coréens et chinois (notamment Citic Securities) afin de vendre jusqu'à 50% de ses actions, avant de trouver un accord avec la banque coréenne KDB.

Mise à mal par la crise du crédit, la banque américaine aurait perdu près de 3 milliards de dollars lors du premier trimestre de l'année 2008, et devrait annoncer une nouvelle fois de lourdes pertes pour le second trimestre. A l'annonce du projet de rachat, le titre de la banque américaine Lehman Brothers a grimpé de 13,12% à 15,52 dollars. L'action a cependant perdu plus de 79% depuis le 1er janvier 2008 en raison de la crise financière.

La crise des subprimes ébranle le reste du monde

La crise des subprimes s'est rapidement propagée à l'Europe et au reste du monde. Malgré le fait qu’elle ne soit pas présente aux Etats-Unis et qu’elle n’ait pas de produits issus du crédit hypothécaire à risque, le groupe La Poste a été indirectement touché par crise financière issue de la crise des subprimes. La Banque Postale, la filiale de La Poste qui assure uniquement une fonction de banque de détail et n’offre aucun service de banque d’affaires, a cependant  perdu quelques 60 millions d’euros suite à la faillite de Lehman Brothers.

La Poste rejoint donc la longue liste des établissements français qui ont du déclarer des pertes importantes lors du dépôt de bilan de la prestigieuse banque d’affaires de Wall Street. Les banques françaises ont perdu un total de 2,1 milliards d’euro dans la chute de Lehman Brothers. Les pertes du groupe La Poste sont modestes en comparaison des pertes respectives de la BNP, de Dexia et de la Société Générale, qui ont perdu chacune plus de 400 millions dans cet événement.

En 2010

La banque d'investissement, dont la faillite en 2008, a causé la récession américaine, a mis en vente sa collection d'œuvres d'art.
La vente des 142 lots d'art contemporain, qui ornaient les murs de la banque, a eu lieu à New York. Cette vente organisée par Sotheby's a été profitable puisqu'elle a rapporté pas moins de 12 millions de dollars.  Les bénéfices vont servir à rembourser une petite partie des dettes, qui s'élèvent à plus de 600 milliards de dollars.

Cependant la vente a su tirer partie de la reprise du marché de l'art. Au dessus des attentes des experts, elle a établi des records de prix pour les œuvres de 17 artistes, dont l'éthiopienne Julie Mehretu et sa toile Untitled1 vendue à 1,022 million de dollars. Un tableau de Mark Grotjahn a été vendu 782.500 dollars, et trois œuvres de Gerhard Richter ont atteint des records, dont une adjugée à 506 500 dollars.

Une autre vente est organisée à Londres le 29 septembre 2010, avec à la clé des travaux de Lucian Freud et Gary Hume.

Twitter icon
Facebook icon
Google icon