Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Fête de Noël, quelques astuces pour ne pas finir l'année dans le rouge
  Societe
Astuces pour financer les fêtes de fin d'année

Contracter un crédit peut être une solution si l'on veut s'offrir de belles fêtes de fin d'année mais quelques éléments sont à prendre en compte. Voici quelques astuces...

Ça ferait presque partie de la tradition, chaque année on a beau anticiper, réfléchir, calculer, les fêtes de Noël nous coûtent toujours plus cher que prévu. Inutile de culpabiliser, tout est prévu pour que l'on se lâche, que l'on craque, que l'on se fasse plaisir, car c'est aussi ça Noël. La bonne solution serait alors d'accepter de finir systématiquement dans le rouge ? Pas vraiment, mais on pourra consommer de façon intelligente et astucieuse en se disant que l'on aura fait au mieux. Pour cela, voici quelques astuces...

Le budget des Français pour Noël cette année

Selon une étude publiée par Le Figaro et menée par Cofidis, le budget des Français pour Noël cette année serait de 749€. Pour la répartition de la somme, 323€ seraient dédiés aux cadeaux, 130€ au repas, 28€ à la décoration, 34€ aux transports et 32€ à la tenue. Bien évidemment, il s'agit d'une moyenne, le montant varie selon la catégorie géographique et socio-professionnelle des personnes interrogées. Pour réduire les dépenses au minimum, nombreux sont celles et ceux qui s'y prennent 1 à 2 mois avant le jour J en passant commande sur des sites de ventes privées par exemple (dont le délai de livraison peut aller jusqu'à 3 semaines). Le fameux Black Friday qui prend de plus en plus d'ampleur chez nous est aussi une bonne occasion de faire des affaires. Mais la meilleure astuce reste encore de se fixer un budget ou un objectif (cela est particulièrement vrai pour les cadeaux) et de chercher et comparer plutôt que de se laisser avoir par les annonces publicitaires.

Si certains arrivent à économiser toute l'année, d'autres auront plus de mal à trouver les fonds nécessaires à l'organisation de la fête. Contracter un crédit peut être une solution si l'on veut s'offrir une belle fête et si l'on a des capacités de remboursement stables, mais quelques éléments sont à prendre en compte.

Financer les fêtes de fin d'année

Le paiement en plusieurs fois :
Il est là, il vous appelle, bien en vue à la caisse ou au moment de choisir son mode de paiement sur votre e-shop favori : le paiement en plusieurs fois. Certes, il est très tentant sur le moment, mais est-il vraiment une bonne option ? À moins qu'il s'agisse d'un véritable paiement en plusieurs fois « sans frais » (soit un taux à 0%, pas de frais de traitement, de dossier ou quoi que ce soit d'autre, autant dire le Saint Graal du paiement en plusieurs fois) ce n'est pas la peine. En effet, ce type d'offres propose souvent des taux très élevés et pour peu que vous en cumuliez plusieurs la perte financière peut s'avérer très importante.

Le découvert autorisé :
Option B, compter sur son découvert autorisé. Si votre calcul vous permet une certaine marge de manœuvre et que vous restez en deçà de la somme maximale que vous autorise votre découvert pourquoi pas. Mais attention une nouvelle fois, on sait que les imprévus et les dépenses de dernières minutes sont légion à cette période de l'année et risquer de dépasser le plafond pourrait coûter très très cher en agios.

Le crédit à la consommation :
Dernière option et pas des moindres, le crédit à la consommation. On distingue deux types de crédit à la consommation : le crédit renouvelable et le crédit amortissable.

Le crédit renouvelable met à disposition une somme négociée au préalable à votre disposition. Tant que vous n'y touchez pas rien ne se passe, mais à partir du moment où vous puisez dans ces fonds les modalités du crédit s'enclenchent. À partir de là, attention les yeux, vous disposez d'un montant suffisamment conséquent pour amortir vos diverses dépenses, mais vous avez aussi à votre charge un taux d'intérêt monumental (il représente deux fois celui d'un crédit amortissable). Une fois le prêt remboursé dans sa totalité, la somme est de nouveau à votre disposition et c'est reparti pour un tour si vous décidez de l'utiliser.

Enfin, le crédit amortissable. Dans ce cas là, les modalités de remboursement et le calendrier des mensualités sont fournis dès le départ. Cependant, vous pouvez profiter d'une certaine flexibilité. On pourra demander à revoir les mensualités à la baisse ce qui aura pour conséquence de rallonger le temps de remboursement et d'augmenter le taux d'intérêts. Mais on pourra à l'inverse demander d'augmenter le montant des mensualités pour rembourser plus rapidement et profiter d'un taux plus bas.

Un emprunt amortissable semble donc être une bonne solution si l'on souhaite emprunter pour financer les fêtes de Noël. Qui plus est, ce type de prêt est un crédit à la consommation et est donc admissible à un rachat de crédit. Procéder à un rachat de prêts permettra de n'avoir qu'une seule mensualité à régler chaque mois en groupant tous les crédits en court et surtout de renégocier les taux pour les revoir à la baisse.

En somme, quelle que soit votre méthode et le montant que vous dépenserez pour les fêtes, n'oubliez pas que nombreux sont celles et ceux à se lâcher sur le budget en cette période alors ne culpabilisez pas et profiter pleinement de cette jolie période ! Joyeux Noël !

Lucie.B

Articles en relations :

Twitter icon
Facebook icon