Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Frais bancaires : Quels changements pour 2018 ?

Frais bancaires : Quels changements pour 2018 ?
  Banque
Frais bancaires : Quels changements pour 2018 ?

Gestion de compte, cotisations de cartes, agios ou autres opérations...Nombreux sont les frais bancaires auxquels sont soumis les Français. En ce début d'année, voici le bilan des divers changements mis en place pour l'année 2018

Des tarifs qui varient d'un établissement à l'autre

Gestion de compte, cotisations de cartes, agios ou autres opérations... Nombreux sont les frais bancaires auxquels sont soumis les Français. En effet, difficile de nos jours de vivre sans avoir un compte auprès d'un établissement bancaire. Mais les tarifs varient d'un établissement à l'autre et de nouvelles banques proposent d'ailleurs des formules permettant de ne payer que le strict minimum. Chaque année, les montants sont recalculés et les nouveaux tarifs publiés. En ce début d'année, nous avons fait le bilan des divers changements mis en place pour l'année 2018 pour les frais bancaires des particuliers.

Des frais bancaires en augmentation

De façon globale, les charges bancaires de 2018 augmentent. Le comparateur d'établissements bancaires Panorabanques a mené une étude afin de calculer cette augmentation. L'enquête a été faite auprès de 157 établissements représentants plus de 95% de parts de marché et le calcul s'est fait sur le profil d'un Français moyen. Il en ressort que le coût moyen sur l'année sera de 194,30€. Une hausse de 0,25% par rapport à 2017. Cette hausse reste néanmoins faible, car si l'on compare cette dernière à l'augmentation des frais bancaires des années précédentes les nouveaux prix sont plutôt raisonnables.

Ce petit pourcentage de hausse s'explique par la concurrence des nouvelles banques dédiées à réduire les diverses dépenses auxquelles les détenteurs de comptes bancaires doivent faire face (on pourra notamment citer Orange Bank qui vient de faire son apparition dans le paysage de la gestion financière dédiée aux particuliers). Comme souvent, la concurrence entre les entreprises servira donc les intérêts des particuliers. Cependant, il s'agit là d'une moyenne globale, et toutes les banques ne sont pas égales quant à l'augmentation de leurs tarifs en 2018.

La tenue de compte

Ce sont certainement les frais auxquels sont soumis le plus de clients et ce sont ceux qui varient le plus. Il conviendra ici de se renseigner auprès de sa banque, car si certaines augmentent le prix de la tenue de compte, d'autres suppriment cette charge. Par ailleurs, ce type de service est souvent gratuit en ce qui concerne les banques en lignes. Ce ne sont pas ces frais-là qui influent le plus sur le total des frais bancaires puisqu’en moyenne, ils s'élèveront à 18,50€ pour l'année 2018.

La cotisation de la carte bancaire

C'est l'un des éléments qui pèsent le plus dans le total des frais bancaires. Indispensable, la carte bancaire est soumise à des cotisations dont le prix varie en fonction des possibilités qu'offre cette dernière, mais aussi de l'établissement qui la délivre. Même si la hausse prévue pour 2018 est la plus faible depuis 4 ans, on comptera tout de même 0,9% de plus qu'en 2017. En moyenne, le prix de la cotisation de la carte bancaire sur une année coûtera 64,40€.

Les agios

C'est le second point qui influera largement sur la somme totale des frais bancaires. Pour rappel, certains comptes bénéficient d'un montant de découvert autorisé qui ne sera donc soumis à aucun coût supplémentaire. En revanche, si cette limite est dépassée, la banque prélèvera des frais selon ce qui a été convenu à l'ouverture du compte.

On différencie deux types d'agios :
- Les agios forfaitaires, qui sont les plus répandus, l'établissement prélève un montant minimum quel que soient le montant et la durée du découvert.
- Les agios proportionnels, dont la somme est calculée en fonction du montant et de la durée du découvert.

À cela, peut s'ajouter des coûts supplémentaires puisqu’un découvert hors de la limite autorisée est considéré comme incident de paiement. Légalement, la commission d'intervention maximum par opération s'élève à 8€ et à 80€ par mois (elle pourra diminuer selon la situation financière du client). Ce plafonnement légal mis en place en 2014 a permis de fortement diminuer les agios des Français. Par rapport à l'année dernière, ce type de frais restera stable et représente un montant d'environ 60,20€.

La gestion de compte sur Internet

Que l'on ait adhéré à une banque en ligne ou non, consulter son activité bancaire sur le web ou via une application a un coût qui est de plus en plus voué à diminuer, voire à disparaître. De nombreuses banques ne factureront plus ce type de service, et pour celles qui le font le montant sera réduit en moyenne de 35% pour 2018, ramenant le coût de ce service à 19,40€.

Les retraits de banques déplacés

C'est le dernier point qui pourrait faire augmenter le montant des frais bancaires de l'année 2018. Il s'agit des retraits effectués sur des distributeurs n'appartenant pas à la banque où est domicilié le compte. Effectuer ce type d'opération peut-être pratique lorsque l'on ne trouvera pas d'autres distributeurs aux alentours, mais il vaudrait mieux y repenser à deux fois sur la nécessité du retrait avant d'y procéder, car de nombreuses banques augmentent le coût de l'opération cette année.

Lucie.B

Twitter icon
Facebook icon