Frais bancaires : des hausses qui varient selon les banques

04 Jan 2018
Banque
Frais bancaires : Quels changements pour 2018 ?

Gestion de compte, cotisations de cartes bancaires, agios ou autres opérations... Nombreux sont les frais bancaires auxquels sont soumis les Français et certains vont augmenter en 2021. On fait le point.

Des tarifs qui varient d'un établissement à l'autre

216.70 euros, c’est ce que paye en moyenne un client de banque en frais divers : Gestion de compte, cotisations de cartes bancaires, agios ou autres opérations... un chiffre en hausse…

Les frais bancaires s’élèveront en moyenne à 216.7 euros en moyenne en 2021, en hausse par rapport à l’an dernier de 0.6%. Selon l’Étude annuelle du comparateur de banques Panorabanques sur l’évolution des frais bancaires parue en janvier 2021. Il était de 194.3 euros en 2018. Cependant, il s'agit là d'une moyenne globale, et toutes les banques ne sont pas égales quant à l'augmentation de leurs tarifs.

Ces derniers varient d’un établissement à l’autre. Selon le rapport de l’observatoire des tarifs bancaires publié en octobre 2020, « l’année 2019 affiche une faible variation des tarifs bancaires avec deux évolutions notables : une forte baisse, à nouveau, des frais de mise en place d’un mandat de prélèvement SEPA (–27,78%) et une hausse des virements occasionnels en agence (+4,82%).

Zoom sur les différents tarifs bancaires en 2021 …

La tenue de compte

En 2021, près de 9 Français sur 10 sont dans une banque qui facture des frais de tenue de compte. Certaines banques augmentent le prix de la tenue de compte, d'autres suppriment cette charge. Par ailleurs, ce type de service est souvent gratuit dans certains établissements ou dans les banques en ligne. Lorsqu’ils sont facturés, ces frais se montent à 23,70€ en moyenne.

La cotisation de la carte bancaire

C'est l'un des éléments qui pèsent le plus dans le total des frais bancaires, au moins pour un tiers. Indispensable, la carte bancaire est soumise à des cotisations dont le prix varie en fonction des possibilités qu'offre cette dernière, mais aussi de l'établissement qui la délivre.

Le coût de la carte bancaire à débit différé devrait connaître une légère baisse (- 0,2 %) en 2021, en vous coûtant 43 €. Désormais, dans une trentaine de banques, la carte à débit différé est moins chère que la carte à débit immédiat. Cette dernière va augmenter et coutera 42,30 €.

Pour ce qui est de la carte bancaire à autorisation systématique une augmentation de 2,4 % est prévue en moyenne, soit une dépense de 31,60 € à l’année.

La gestion de compte sur Internet

Que l'on ait adhéré à une banque en ligne ou non, consulter son activité bancaire sur le web ou via une application a un coût qui est de plus en plus voué à diminuer, voire à disparaître (seules 4 banques facturent encore ce service). Le coût de celui-ci se monte alors à 28.40 €.

Les retraits d’espèces dans une autres banque (ou retraits déplacés)

Il s'agit des retraits effectués sur des distributeurs n'appartenant pas à la banque où est domicilié le compte. Effectuer ce type d'opération peut être pratique lorsque l'on ne trouvera pas d'autres distributeurs aux alentours, mais il vaudrait mieux y repenser à deux fois sur la nécessité du retrait avant d'y procéder, car de nombreuses banques augmentent le coût de l'opération cette année ou réduisent le nombre de retraits déplacés autorisés et gratuits. Au-delà, les retraits sont payants. Pour 4 retraits déplacés par mois avec une carte classique, Panorabanques a calculé que les retraits coûtent 8,60€ par an en 2021, contre 8,45€ en 2020 (+1,8%).

L’envoi du chéquier à domicile

Les banques facturent l’envoi par recommandé du chéquier à domicile. Elles facturent des frais qui se monteront à 7 € par envoi, contre 6.95 euros en moyenne l’an dernier.

Les opérations faites en agence

Les coûts des opérations en agence augmentent toujours, comme les virements occasionnels, passant ainsi de 4,10€ à 4,20€ par virement. Il s’agit là d’une incitation à utiliser internet pour les opérations courantes. Les frais de mise en place d’un mandat de prélèvement SEPA ont fortement baissé, près de 27%.

Focus sur les frais bancaires

Les frais bancaires sont différents des tarifs bancaires : ce sont les sommes payées en cas d’incidents type découverts, chèques sans provision…

Les agios, ces frais prélevés si on dépasse le découvert autorisé pèsent lourds.

On différencie deux types d'agios : Les agios forfaitaires, qui sont les plus répandus, l'établissement prélève un montant minimum quel que soient le montant et la durée du découvert et les agios proportionnels, dont la somme est calculée en fonction du montant et de la durée du découvert.

À cela, peut s'ajouter des coûts supplémentaires puisqu’un découvert hors de la limite autorisée est considéré comme incident de paiement. Légalement, la commission d'intervention maximum par opération s'élève à 8€ et à 80€ par mois. Ce plafonnement légal mis en place en 2014 a permis de fortement diminuer les agios des Français. A noter que ces commissions sont gratuites dans la plupart des banques en ligne.

Mais d’autres frais vont augmenter en 2021, comme notamment la lettre d’information envoyée à l’utilisateur usant de ce découvert non autorisé, qui va passer le coût de celle-ci à 9,85 €, soit 0,15 cts de plus qu’en 2020.

Panorabanques a calculé que les Français payent en moyenne pour leur découvert 66€ par an dans une banque traditionnelle et 4 € dans une banque en ligne

Il ne faut pas hésiter à comparer !

Sur le net il est possible de comparer les frais bancaires. Un outil a été mis en place par le gouvernement afin d’aider les clients des banques. Cet outil compare les prix par région et selon les services … Utile… https://www.tarifs-bancaires.gouv.fr/

Rédacteur