Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Les Français et leurs attentes en matière d'immobilier

Les Français et leurs attentes en matière d'immobilier
  Societe
Immobilier : les attentes des demandeurs d’emplois et des salariés

De nombreuses études ont passé au crible l’attitude et les attentes des Français face à l’investissement immobilier. Les envies sont différentes que l'on soit homme ou femme, salarié ou demandeur d'emploi...

Que l’on soit demandeurs d’emploi ou salariés…

Une étude réalisée par les sites de recherches immobilières Bien’Ici et de recrutement Qapa a analysé en février dernier les réponses des demandeurs d’emploi et des salariés. Près de 80% des demandeurs d’emploi interrogés souhaitent devenir propriétaire contre 65% des salariés. Les deux catégories soient 35% pour les salariés et 45% pour les demandeurs d’emploi, recherchent essentiellement des maisons et des biens anciens dans les grandes agglomérations.

La grande différence entre les deux catégories est visible dans l’attente concernant le trajet domicile-travail. 44% des salariés souhaiteraient un trajet de moins de 15 minutes alors que 75% des demandeurs d’emploi ne s’en préoccupent pas ou veulent bien faire de longues distances. En fin les demandeurs d’emploi rêvent d’acheter en Ile-de-France (24%) et les salariés en Auvergne -Rhônes-Alpes (18%).

Que l’on soit homme ou femme…

La société Logic-Immo.com a aussi publié courant février une étude sur la psychologie de l’achat immobilier chez les hommes et les femmes. Et des différences apparaissent nettement ici aussi. Les hommes sont plus optimistes au sujet d’un projet immobilier que les femmes. Les femmes semblent plus pragmatiques. Est-ce le bon moment pour acheter ? Oui pour 70% des hommes contre 62% des femmes (29% ne savent pas si c’est le moment opportun et 8% disent que non).

31% des hommes pensent que la situation financière de leur foyer s’est améliorée, contre 20 % des femmes. Seules 12% des femmes pensent que le niveau de vie en France va s’améliorer contre 21 % des hommes.

Les hommes et les femmes sont plutôt en général des acheteurs attentifs qui s’attachent à l’environnement du bien, comme la présence d’école, de commerce. Ensuite, si on analyse les profils, l’homme est plus opportuniste, il attend la bonne affaire pour se lancer alors que la femme est plus gestionnaire, elle privilégiera le respect avant tout le respect de son budget.

59% des hommes pensent que le déménagement est une simple formalité contre 36 % des femmes. 34% des acheteuses envisagent le déménagement comme le début d’une nouvelle vie.

Lydie Dabirand

Twitter icon
Facebook icon