Hausse du prix de l’or, le point sur ce placement si particulier

10 Sep 2019
Economie

Hausse du prix de l’or

Depuis le mois de juin, l’or a connu une hausse de 16%, lui permettant ainsi de franchir le cap des 1500 dollars l’once. Qu’est-ce qui explique cette augmentation ? Pourquoi certains Français continuent-ils de privilégier l’or au détriment d’autres types de placements ? Explications…

Un contexte favorable à l’achat d’or

Si la valeur de l’or est repartie en hausse et que ce dernier représente un placement très intéressant, c’est en partie à cause du contexte géopolitique actuel. En effet, la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, le Brexit, mais également, la chute des taux d’intérêt et l’état actuel des marchés d’actions ont fait de l’or un placement plus intéressant ces derniers temps.

Ainsi, ce succès connu par l’or ces derniers temps lui a permis de prendre de la valeur et de désormais représenter 1500 dollars l’once, une hausse de 16% depuis le mois de juin.

L’or, une valeur sûre pour les investisseurs et les particuliers

Si l’or rencontre un tel succès auprès des investisseurs et des particuliers, c’est parce qu’il représente une valeur sûre. C’est d’ailleurs ce que confirme un récent sondage publié par le Figaro, 73% des français considèrent que l’or est une valeur refuge ce qui en fait la quatrième solution d’épargne choisie.

Ainsi, ce sont plus de 3000 tonnes d’or que les Français détiendraient dans des bas de laine. Cet or peut prendre la forme de lingot, mais on y compte aussi les divers objets comme les bijoux par exemple.

Avec le contexte actuel, un grand nombre d’entre eux ont d’ailleurs décidé de revendre leur or. Laurent Schwartz, le fondateur du Comptoir national de l’or expliquait récemment chez BFM-TV : « C’est un très bon timing pour revendre ses bijoux…

On a une recrudescence du nombre de clients compte tenu de la hausse des cours. Depuis décembre, les volumes d’échanges ont ainsi augmenté de 15% et ces dernières semaines, ce chiffre a doublé ».

Cela étant patienter encore quelques mois pourrait être encore plus profitable selon certains analystes puisqu’il est tout à fait envisageable que l’or atteigne les 1600 dollars l’once dans les mois à venir. L’or semble donc être l’un des rares placements en qui les Français ont encore confiance.

Un acheteur de chez Godot & fils confiait récemment au Figaro « Je n’accorde aucune confiance au système bancaire, se défend-t-il. L’épargne ne rapporte rien. Et en cas de crash monétaire, les billets ne vaudront plus rien. Je sais qu’ainsi mon or aura toujours de la valeur. Dès que j’ai un peu d’argent de côté, je viens en acheter. ».

Attention cependant, si l’or représente un placement refuge, et même si sa valeur a augmenté, sa fiscalité s’est également alourdie.

La fiscalité de l’or

Mieux vaut connaitre le système fiscal relatif à l’or lorsque l’on décide de choisir ce type d’investissement. En effet, si de nombreux placements engendrent forcément des frais, l’or nécessite également que l’on s’acquitte de certaines taxes. Qu’il s’agisse d’or ou d’argent, rien ne sera prélevé à l’achat.

En revanche, au moment de la vente une taxation forfaitaire de 11,5% sera prélevée (puisqu’il s’agit d’un pourcentage, peu importe le prix de l’or au moment de la revente même si bien évidemment, il est préférable d’opter pour une période propice à la vente comme celle que nous traversons actuellement).

Les 11,5% évoqués représentent 11% de taxe sur les métaux précieux et 0,5% pour la CRDS (Contribution pour le Remboursement de la Dette Sociale). Qui plus est, la TVA n’est pas applicable excepté sur le lingot d’argent qui n’est pas considéré comme un métal précieux, mais industriel.

Cependant, il est possible de choisir de ne pas s’acquitter de la taxe sur les métaux précieux pour privilégier la taxe sur le régime des plus-values réelles qui s’élève à 36,2%. Un chiffre beaucoup plus élevé, mais qui peut donner droit à une exonération en fonction de la durée de détention (si l’on est en mesure de la justifier bien entendu).

En effet, le prélèvement se fait sur la plus-value effectuée soit la différence entre le prix d’achat et de revente, mais au bout de 3 ans de possession, une exonération de 5% par an peut être appliquée. Opter pour la taxe sur le régime des plus-values réelles est donc un excellent moyen de diminuer le montant des taxes lors de la revente de son or si on le possède depuis plusieurs années et que l’on est en capacité de présenter une preuve d’achat.

En cette période, l’or représente donc un excellent placement, mais encore plus un excellent élément de revente si l’on souhaite profiter de la croissance en marche. C’est donc le moment de revendre ces investissements si on le souhaite, ou de patienter encore un peu pour voir sur la hausse continue sur sa lancée.

Depuis le mois de juin, l’or a connu une hausse de 16%, lui permettant ainsi de franchir le cap des 1500 dollars l’once. Qu’est-ce qui explique…
10 sep 2019
Economie
Réforme de l’ISF en IFI : retour sur cette réforme qui a bouleversé l’impôt appliqué aux ménages les plus aisés et sur ses conséquences réelles.…
29 aoû 2019
Economie
Le Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution est un organisme qui a pour objectif de contribuer à la sécurité bancaire. L'organisme a pour…
09 sep 2019
Banques
Comment se calcule la taxe foncière ? Le montant de la taxe foncière se calcule en multipliant la valeur locative cadastrale par les taux fixés…
04 sep 2019
Economie