Impôts sur le revenu : ce qui change en 2018 - barème

29 Mar 2018
Législation
Impôts sur le revenu : ce qui change en 2018

Comme chaque année vient le moment de remplir sa déclaration d’impôt. Attention des changements ont été votés et seront appliqués cette année. Explications et chiffres à l’appui.

Revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu de 1 %

Le projet de loi de finance pour l’année 2018 a été présenté début janvier par le gouvernement et il est prévu une revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu de 1 %, en se basant sur l’indice des prix hors tabac.

Ainsi en 2018, si vos revenus imposables atteignent les 9 807 €, le taux d’imposition est nul de 9.808 € à 27.086 € de revenus imposables, le taux d’imposition sera de 14 % ; de 27.087 € à 72.617 € de revenus imposables le taux d’imposition sera de 30 % ; de 72.618 € à 153.783 € de revenus imposables, le taux d’imposition sera de 41 %. Enfin, pour les revenus imposables supérieurs à 153.783 €, le taux d’imposition sera de 45 %.

Où se situe le seuil de non-imposition ?

Le seuil de non-imposition change aussi (il est calculé en tenant compte du nombre de parts). Ainsi ce seuil pour une personne seule est de 14.610 euros. Si cette personne gagne moins, elle ne paie pas d’impôt. Si cette personne a un enfant ou une personne à charge le seuil passe à 19.541 euros. Un couple sans enfant ne paiera pas d’impôt s’ils gagnent moins de 27.531 euros, pour un couple avec enfant c’est 32.435 euros.

Une réduction forfaitaire de 20% du montant théorique de l'impôt 2018 est en plus accordée aux ménages dont le revenu fiscal de référence (RFR) est inférieur à 18 685 € (personne seule) ou 37 370 € (couple), augmenté de 3 737 € par demi-part.

Calculer le montant de ses impôts grâce à des simulateurs

Plusieurs simulateurs de calcul sont à votre disposition sur le site officiel des impôts pour permettre d'estimer le montant de l’impôt sur le revenu, mais aussi de calculer les frais réels kilométriques à déclarer.

Attention, en 2018, si vous devez payer un montant d’impôt supérieur à 1.000 euros, vous devez obligatoirement effectuer ce paiement par voie dématérialisée, via internet. Selon la Direction générale des finances publiques, 42,8 % des foyers fiscaux français ont payé cet impôt en 2017.

Premier impact concret du prélèvement à la source

Il ne faut pas oublier que le prélèvement à la source sera mis en place en 2019. À partir de mi-avril, si vous déclarez vos revenus en ligne, votre taux de prélèvement à la source, ainsi que vos éventuels acomptes applicables à compter du 1er janvier 2019, seront indiqués à la fin de la déclaration papier envoyée.
Il sera alors possible d’accéder au service en ligne « Gérer mon prélèvement à la source » et choisir les options facultatives pour adapter votre prélèvement à la source à compter du 1er janvier 2019.

Notre actualité
Deux ans après la loi Macron sur la mobilité bancaire et un an après celle de la domiciliation bancaire où en est-on ? On vous explique. La mobilité…
14 fév 2019
Législation
On peut être propriétaire d’un bien mais ne pas l’habiter, ni percevoir les loyers. Explications. Le droit de propriété, l’usufruit et la…
14 fév 2019
Législation
Nos dossiers
Dans une entreprise qui propose le plan d'épargne pour la retraite collectif, tout salarié le souhaitant pourra en bénéficier à condition bien…
18 fév 2019
Retraite
Les déductions fiscales et défiscalisations liées à un prêt immobilier suivent-elles le nouveau crédit en cas de rachat ? Oui mais sous conditions.…
07 fév 2019
Rachat de crédit