Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Inflation, taux des banques centrales, les crédits sous influence

Inflation, taux des banques centrales, les crédits sous influence
  Economie
Inflation, taux des banques centrales, les crédits sous influence

La situation économique actuelle est assez favorable aux crédits mais des indicateurs sont à surveiller de près…

L’inflation baisse le taux d’endettement… sous condition

L’inflation favorise le marché immobilier français. Elle est d’environ 2% et actuellement supérieure au taux moyen auquel les ménages français empruntent pour acheter un logement.

Une bonne nouvelle pour les investisseurs. En effet même si l’inflation diminue le pouvoir d’achat des consommateurs, elle permet de réduire la charge des emprunteurs à taux fixe. Quand il y a de l’inflation, les salaires augmentent en général. Pour ceux qui ont souscrit un crédit à taux fixe et une mensualité fixe, si leur salaire progresse, le poids de la mensualité de remboursement va alors diminuer. Le taux d’endettement va de fait baisser. Attention cependant il faut que l’inflation aille de pair avec une hausse du salaire, sinon il n’y a pas de gain pour l’emprunteur.

Hausse des taux des banques centrales, de la FED et de la BCE

Pour la troisième fois de l'année fin septembre, la Réserve fédérale américaine (FED) a décidé de relever ses taux d'intérêts, les passant de 2 % à 2,25 %. Une nouvelle hausse est prévue d’ici la fin de l’année et trois autres en 2019. Le président de la FED a expliqué, pour justifier sa décision, que la situation économique des Etats-Unis était « porteuse ».

Ces décisions ont des conséquences directes sur le crédit aux particuliers : ces deux grandes banques centrales la FDE pour les Etats-Unis et la BCE pour l’Europe ont, pour relancer l’économie après la crise, baissé les taux d’intérêt pour les banques et racheté massivement les dettes publiques et privées. Résultat les taux sont bas jusqu’à présent, car le taux de ces banques sert de référence à ceux proposés aux particuliers, notamment pour les crédits immobiliers. Et qui dit hausse des taux de la BCE dit donc augmentation des taux du crédit.

Lydie Dabirand

Twitter icon
Facebook icon