Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Rachat de credit : les éléments pris en compte
  Banque

Un rachat de crédit facilite au débiteur la gestion de son budget, il lui permet de réduire ses charges mensuelles de crédits, et ainsi avoir plus de liquidités disponibles pour la réalisation de ses objectifs.

Un regroupement de crédit peut ainsi avoir un impact très bénéfique sur la situation financière d’un ménage. Cependant comme le prêt est étalé souvent sur une durée plus longue, l’établissement prêteur devient très minutieux dans l’étude du dossier du débiteur.

Afin de pouvoir bénéficier du rachat de prêt, il faut répondre à plusieurs critères imposés par les banques prêteuses. En effet, il est très important d’avoir des revenus réguliers et suffisants pour garantir le remboursement du prêt à votre créditeur.

L’examen de la situation et du dossier du demandeur de rachat de crédit passe par plusieurs étapes. En effet la banque n’étudie pas seulement les revenus du débiteur, mais également la stabilité financière en général (le niveau de dépenses par rapport aux revenus, le ratio d’endettement, le statut personnel et professionnel, …etc.)

Taux d’endettement :

Le courtier en rachat de crédit, ou l’établissement bancaire auquel vous allez vous adresser afin de procéder au regroupement de vos dettes, procèdera d’abord à l’étude de vos crédits en cours afin de déterminer s’il est possible de les regrouper tous, et si votre taux d’endettement vous permet d’effectuer cette opération.

Peu importe le niveau de revenus, dès que le calcul du taux d’endettement dépasse le seuil de 33%, les banques sont de plus en plus réticentes à accorder des crédits.

L’examen de votre situation :

Afin de déterminer votre besoin et les possibilités de regroupement de prêt auxquelles vous pouvez prétendre, l’établissement de crédit aura besoin de connaître et lister toutes vos charges de crédits, toutes sources de revenus, et connaître le niveau de vos dépenses mensuelles. Vous pouvez effectuer cette opération vous-même afin de pouvoir déterminer votre besoin réel.

Les éléments pris en compte par les établissements de crédit

Le plus important des critères est la régularité des revenus. Un jeune ayant un CDI aura sans doute beaucoup plus de chances de voir sa demande de RAC acceptée qu’une personne travaillant en intérimaire ou ayant un CDD de courte durée.

Autres revenus :

Certains revenus, même s’ils ne sont pas élevés, sont souvent pris en compte par les banques vu leur caractère ponctuel.

Revenus sociaux: Les allocations familiales sont toujours prises en compte, les APL ne le sont que dans le cadre d’un prêt accession sociale.

Pensions alimentaires perçues: elles sont prises en compte pour les enfants de moins de 13ans. La banque prend alors toujours en considération combien d’années celles-ci vont encore être perçues par la personne souhaitant regrouper ses crédits.

Tous les revenus ne sont donc pas pris en compte lorsqu’une demande de rachat de crédit est faite. Il y en a même certains qui peuvent être importants mais, comme ils ne seraient pas réguliers, ne suffisent pas pour être une bonne garantie au prêt consenti.

La banque va chercher alors à identifier les risques liés à votre profil afin de déterminer si vous êtes apte à honorer les mensualités que vous devez lui verser chaque mois.

En sus des revenus, la banque prend en considération plusieurs éléments concernant l’historique des clients auprès de leurs banques, leurs dépenses et charges mensuelles par rapport à leurs ressources, la présence d’un apport personnel, la situation matrimoniale, le nombre de personnes à charge, la capacité d’épargne (la présence d’un compte PEL par exemple est toujours un plus).

En effet, lors d’une demande de rachat de prêt, tous documents qui peuvent en dire plus sur votre situation familiale, professionnelle, votre patrimoine et votre endettement vous sont demandées par la banque pour qu’elle puisse bien étudier votre situation ainsi que les risques liés à celle-ci.

En plus du niveau de revenu également, il y a la nature de l’emploi du débiteur ainsi que son ancienneté sui sont pris en compte.

Regrouper plusieurs crédits et étaler le remboursement sur une plus longue durée implique que la banque prêteuse prend plus de risques que si elle accordait un seul crédit pour une durée plus courte.

Il est évident alors que la durée d’étude du dossier soit plus longue et qu’elle veuille prendre des mesures de précautions, c’est à dire des garanties sur la capacité de remboursement futur.

Twitter icon
Facebook icon
Google icon