Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 

Logo Crédigo

Appelez-nous au 03 22 66 56 56

L’épargne solidaire en forte progression en France

24 May 2017
Economie
Article mis à jour le
Epargne solidaire en progression

L'épargne solidaire a la cote ces dernières années. Selon L'association Fair ex Finansol, les produits à vocation sociétale et environnementale ont amassé 10 milliards d’euros d’épargne et l’encours en 2021 s’élève à 24.5 milliards, un chiffre record.

Beaucoup de Français ont déjà eu recours à l’épargne traditionnelle. Cela consiste à investir une part de son budget dans un ou plusieurs produits financiers type Perp, Livret A, PEL, assurance vie…, de rendements différents. Or, une fois l’argent placé, il est alors très difficile de savoir comment il est utilisé.

Un autre type d’épargne est désormais disponible mais moins connu du grand public. Il s’agit de l’épargne solidaire : ce principe permet de placer son argent afin de financer un projet à usage écologique et social (logements écologiques, soutien aux populations, aide aux associations…).

L'objectif de ce placement financier est d’obtenir un retour sur investissement mais surtout de proposer une aide financière à des entreprises répondant à un besoin de société. Ou comment faire rimer rendement et philanthropie.

L’épargne solidaire en quelques chiffres :

Selon la publication de l'association Fair ex-Finansol, les Français ont de plus en plus recours aux produits solidaires en termes de placement financier. En effet, ce placement est en constante croissance et affiche même une hausse de 26% en 2021

L’épargne solidaire en 2021 c’est :
  • 24.5 milliards (+26.6%) contre 12.6 milliards en 2018 : répartis comme suit 14.1 milliards dans l'épargne salariale, 9.5 milliards dans l'épargne bancaire et 0.9 milliard directement dans les entreprises
  • 1.2 million nouvelles souscriptions dans des placements solidaires contre 423 000 en 2018
  • 4.3 millions d’euros versés à des associations
  • 699 millions d’euros pour 1350 projets solidaires contre 367.4 millions en 2018

Ces chiffres montrent un réel engagement de la part des Français pour le financement solidaire.

Quels sont les avantages de l'épargne solidaire ?

Le premier avantage est bien sûr de placer son argent pour obtenir un retour sur investissement. Le point qui gratifie ce placement est que votre engagement a la possibilité de faire profiter les plus nécessiteux. Il répond avant tout à un besoin de société et fait profiter l’intérêt commun.

Ensuite, cela permet de lancer des entreprises qui se voient refuser un financement de leurs banques traditionnelles. La récolte d’un fond solidaire permet la création de projets et donc d’emplois.

Enfin, le salarié et l’employeur profitent d’une défiscalisation avantageuse puisque le montant investit, ainsi que les intérêts, sont exonérés d’impôt sur le revenu si l’investissement est bloqué pendant 5 ans.

Comment contracter cette épargne ?

Il existe aujourd’hui trois canaux aidant à contracter un contrat d’épargne solidaire :
  • Au travers de sa banque : toutes les banques proposent un livret d’épargne solidaire devenu Livret de développement durable (LDD)
  • Avec le placement d’intérêts : Quand votre argent est sur un « placement de partage solidaire », une partie de la rémunération de ces comptes est versée à une association ou œuvre caritative. En échange chaque année il est possible d’avoir une réduction d’impôts pour dons.
  • Avec des « placements d’investissement solidaire » dans les assurances-vie : Les FCP sont proposés par des banques, des assureurs. L’argent est placé dans des fonds et le gestionnaire en utilise une partie pour financer des projets solidaires.
  • Au travers de son entreprise : certaines entreprises vous mettent à disposition un plan d’épargne salarial solidaire dit PEE ou PERCO. Depuis 2010 les entreprises ont l’obligation de proposer au moins un fonds solidaire.
  • Au travers du capital d’une entreprise solidaire : en devenant actionnaire et en injectant de l’argent dans le capital d’une entreprise directement.

Vous pouvez consulter la liste des entreprises solidaires disponible sur le site Fair ex Finansol.

La loi Pacte en soutien

La loi Pacte votée en 2019 a permis de développer cette épargne car les assureurs ont l’obligation de proposer au moins une unité de compte solidaire dans un contrat d’assurance-vie.

Cette obligation est entrée en vigueur en 2021. La part de l'épargne solidaire reste encore très faible en 2021 : elle représente 0,42% du patrimoine financier des Français. Mais elle est en hausse : elle était de 0.23% fin 2017. Les acteurs du secteur souhaiteraient atteindre les 1 % pour 2025.

Rédacteur