Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
L’épargne solidaire en forte progression en France
  Economie

L'épargne solidaire à la cote ces dernières années. Selon Finansol, les produits à vocation sociétale et environnementale ont amassé 10 milliards d’euros d’épargne en 2016.

Beaucoup de Français ont déjà eu recours à l’épargne traditionnelle. Cela consiste à investir une part de son budget dans un ou plusieurs produits financiers type Perp, Livret A, PEL, assurance vie…, de rendements différents. Or, une fois l’argent placé, il est alors très difficile de savoir comment il est utilisé.

Un autre type d’épargne est désormais disponible mais moins connu du grand public. Il s’agit de l’épargne solidaire : ce principe permet de placer son argent afin de financer un projet à usage écologique et social (logements écologiques, soutien aux populations, aide aux associations…).

L'objectif de ce placemente financier est d’obtenir un retour sur investissement mais surtout de proposer une aide financière à des entreprises répondant à un besoin de société.

L’épargne solidaire en quelques chiffres :

Selon la publication de Finansol, parue lundi 22 mai 2017, les Français ont de plus en plus recours aux produits solidaires en termes de placement financier. En effet, ce placement est en constante croissance et atteint même une hausse de 15,4 % en 2016 (soit 1,3 milliards d’euros supplémentaires).

Ainsi, l’augmentation par secteur depuis 2015 est saisissante :

  • + 8 % sur l’épargne bancaire solidaire
  • + 13 % sur l’épargne solidaire collectée par les entreprises
  • + 19 sur la part salariale du financement solidaire

L’épargne solidaire c’est aussi :

  • 9,76 milliards d’euros d’encours
  • Plus d’un million d’épargnants
  • 5 millions d’euros versés à des associations
  • 20 000 logements approvisionnés en électricité
  • Plus de 5 000 personnes relogées
  • 49 000 emplois créés

Ces chiffres montrent un réel engagement de la part des Français pour le financement solidaire.

Quels sont les avantages de l'épargne solidaire ?

Le premier avantage est bien sûr de placer son argent pour obtenir un retour sur investissement. Le point qui gratifie ce placement est que votre engagement a la possibilité de faire profiter les plus nécessiteux. Il répond avant tout à un besoin de société et fait profiter l’intérêt commun.

Ensuite, cela permet de lancer des entreprises qui se voient refuser un financement de leurs banques traditionnelles. La récolte d’un fond solidaire permet la création de projets et donc d’emplois.

Enfin, le salarié et l’employeur profitent d’une défiscalisation avantageuse puisque le montant investit, ainsi que les intérêts, sont exonérés d’impôt sur le revenu si l’investissement est bloqué pendant 5 ans.

Comment contracter cette épargne ?

Il existe aujourd’hui trois canaux aidant à contracter un contrat d’épargne solidaire :

  • Au travers de sa banque : toutes les banques proposent au moins un plan d’épargne solidaire
  • Au travers de son entreprise : certaines entreprises vous mettent à disposition un plan d’épargne salarial solidaire
  • Au capital d’une entreprise solidaire : devenez actionnaire en injectant de l’argent dans le capital d’une entreprise directement.

Vous pouvez consulter la liste des entreprises solidaires disponible sur le site Finansol.

Un futur lié à l’assurance-vie ?

Malgré une hausse constante affichée depuis les dix dernières années, l’épargne solidaire ne représente que 0,20 % du patrimoine financier des Français. L’objectif semble encore lointain puisque les acteurs du secteur souhaiteraient atteindre les 1 % pour 2025.

A contrario, L’assurance vie est, toujours aujourd’hui, le placement préféré des Français. En effet, Sophie des Mazery, directrice de l’association Finansol, explique que « L'assurance-vie représente un tiers du patrimoine financier des Français, et presque aucun assureur-vie ne propose de solution solidaire ».

Une loi pour la création d’une assurance-vie solidaire a été votée en novembre 2016. Il faut dorénavant s’armer de patience pour que le décret soit publié. Ainsi, un client d’une banque traditionnelle aura accès au livret de développement durable et solidaire.

Pierre Etryhard

Twitter icon
Facebook icon