Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Les revenus modestes plus exposés au crédit revolving
  Emprunts

Contracter un crédit revolving ou un crédit permanent peut constituer pour certains ménages un réel risque de surendettement.

Le crédit revolving ou crédit permanent, au cœur de l'actualité

Dans les grandes enseignes, les publicités ont incité les consommateurs à recourir au crédit revolving, ce type de crédit peut constituer pour certains ménages un réel risque de surendettement.

Beaucoup de consommateurs, pendant les fêtes de fin d’année cédent au crédit renouvelable avec des offres alléchantes à rembourser pendant 2 mois. Mais passée cette période, le crédit revolving est en général assorti de taux pouvant aller jusqu’à 20%.

Après le Médiateur de la République et les parlementaires, c'est au tour du gouvernement d'afficher sa volonté de réformer le crédit à la consommation. Il faut dire que les rapports accablants sur le crédit renouvelable se multiplient. Les revenus modestes étant plus exposés au crédit revolving par leur situation financière qui n’entre pas dans les conditions d’octroi des banques.

Le crédit revolving est accordé plus facilement et permet aux ménages d’obtenir une réserve d’argent sous quelques jours. Le risque est l’utilisation abusive de ce type de crédit. Les fortes mensualités de remboursement peuvent inciter les ménages à prendre un deuxième crédit pour rembourser le premier, puis un troisième.

Le crédit revolving ou crédit renouvelable passionne les politiques. Christine Lagarde souhaite « responsabiliser la publicité et la distribution du crédit revolving » et Ségolène Royal déclare qu' « il est temps de mettre fin aux scandales du crédit revolving ».

Les risques du crédit permanent

Formule particulière de crédit à la consommation, le crédit permanent (ou crédit revolving) permet d'avoir librement et en permanence à sa disposition une réserve d'argent servant à financer ses achats. Pour cela, le crédit revolving s'accompagne généralement d'une carte de crédit.

Si posséder plusieurs cartes de crédit peut séduire, il faut se méfier des pièges que cela peut entraîner. Le crédit renouvelable (presque automatiquement) présente l'avantage de la souplesse. Cependant, il est souvent onéreux et peut dangereusement inciter à la surconsommation, voire au surendettement des ménages ... , les revenus modestes étant les plus exposés à ce type de crédit.

Les politiques dénoncent les pièges de cette forme de crédit à la consommation

Le crédit revolving fait l'objet de vives critiques de la part d'associations de consommateurs l'accusant de jouer un rôle important dans le surendettement des ménages. Cet appel des associations a été entendu par le gouvernement qui souhaite moraliser la distribution du crédit permanent.

Le 31 janvier 2008, Christine Lagarde, ministre de l'économie, a réuni le comité consultatif du secteur financier. Elle a annoncé que des propositions seraient formulées afin de responsabiliser la publicité et la distribution du crédit revolving (crédit renouvelable).

Faisant écho à ce comité, Ségolène Royal, a fait paraître le lendemain un message dans le Journal Chrétien dans lequel elle déclare qu' « il est temps de mettre fin aux scandales du crédit revolving et des tarifications abusives ».

Twitter icon
Facebook icon