Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Mise en place de la réforme sur la taxe d’habitation en 2018
  Legislation

Macron a évoqué sa mesure phare sur la fiscalité basée sur une exonération de la taxe d’habitation durant son quinquennat.

Annoncée rapidement en réponse aux critiques croissantes

Depuis l’annonce d’une réforme de la CSG, les premières critiques envers le président Macron sont apparues.

Et le phénomène tend à s’amplifier après les annonces de report à 2019 de plusieurs baisses d’impôts promises comme le taux de prélèvement unique sur le capital autour de 30% et la bascule du CICE en baisse pérennes des charges en exemples.

Tout ceci lié à une actualité sur de fortes hausses de prix du tabac ou encore une augmentation de la taxe carbone n’est pas pour arranger la situation.

Afin d’endiguer la situation, Edouard Philippe, avait annoncé le 8 Juillet une baisse d’impôt de 7 milliards d’euros mais qui est en réalité consécutif à des mesures prises par François Hollande en 2016 et entrant en vigueur au plan budgétaire pour 2018.

Une réforme de l’ISF et une exonération de la taxe d’habitation.

Tout d’abord à propos de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), une profonde refonte va être effectuée en supprimant les valeurs mobilières (ainsi que l’épargne et les placements financiers) de l’assiette d’imposition pour aboutir sur un impôt sur la fortune immobilières (IFI) avec un coût estimé à environ 3 milliards d’euros.

Ensuite, concernant la taxe d’habitation, cette dernière va se déployer durant le quinquennat en augmentant progressivement le nombre de foyers concernés afin d’aboutir sur 80% des ménages en 2022.

Dès 2018, les premiers concernés seront les propriétaires avec des faibles revenus.

Mais tout ceci inquiète en premier lieu les collectivités locales qui sont durement touchées par cette réforme et voit leur budget être réduit d’année en année ainsi que les dotations de l’Etat qui ont été divisées par deux en quatre ans.

C’est pourquoi les élus se demandent si les communes recevront des compensations de ce manque à gagner de la taxe d’habitation car des choix seront à faire avant de dépenser désormais.

Antoine L

Twitter icon
Facebook icon