Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Nouveau contrôle technique 2018 : plus cher et plus contraignant

Nouveau contrôle technique 2018 : plus cher et plus contraignant
  Economie
Contrôle technique voiture 2018

Attention depuis le 20 mai 2018, le contrôle technique des voitures a évolué. Depuis le 20 mai 2018 le contrôle technique des voitures est plus cher et plus complexe à passer. De plus en plus de défaillances rendront obligatoires les contre-visites.

Rappel sur le contrôle technique auto

Si vous achetez un véhicule de plus de quatre ans qui n'est pas dispensé du contrôle technique, vous devez récupérer l'original de la preuve de ce contrôle technique. C’est indispensable pour faire immatriculer le véhicule. A noter que si le véhicule a moins de quatre ans le contrôle technique n'est pas obligatoire.

Le contrôle peut avoir été fait en France ou dans l'Union européenne si le véhicule y était précédemment immatriculé. Il doit dater de moins de six mois, si aucune contre-visite n'a été prescrite. Si une contre-visite a été prescrite, le délai accordé pour l'effectuer ne doit pas être dépassé.

Les contrôles techniques 2018 de plus en plus pointilleux

Depuis le mois de mai 2018, de plus en plus de critères sont examinés : on va passer de deux à trois niveaux de défaillances : défaillances mineures, défaillances critiques et défaillances sévères. Aujourd'hui, 196 points de contrôle obligent à une contre-visite,ce nombre passera à … 467.

Si toutes les normes de sécurité ne sont pas respectées, la voiture peut aussi être immobilisée et doit passer une contre-visite obligatoire et payante, une fois les réparations effectuées.

En outre 127 « défaillances sévères » empêchent de rouler et doivent être corrigées dans les 24 heures, sous peine d'écoper d'une amende de 135 €. Parmi les « défaillances critiques » on peut citer la corrosion excessive, l'usure excessive des plaquettes ou des disques de frein, le siège conducteur mal fixé, les fuites excessives de liquides, l'absence de rétroviseurs… Le prix d'un contrôle technique devrait augmenter de 15 à 20 %

Des contrôles qui devraient être renforcés en 2019…

Le contrôle technique va être renforcé à nouveau en 2019 avec des normes antipollution plus draconiennes. Les véhicules les plus polluants seront sanctionnés et surtout ceux équipés d’un moteur diesel et mis en circulation entre 2001 et 2005.

En cas de non-respect des obligations du contrôle technique, le propriétaire du véhicule sera passible d'une amende forfaitaire de 135 euros, allant jusqu'à 750 euros en cas de retard de paiement.

On peut rouler sans contrôle technique dans certains cas …

Certains véhicules peuvent être achetés sans avoir besoin du contrôle technique : voitures sans permis voitures de collection dont la mise en circulation est antérieure à 1960, motos 2 roues et 3 roues quadricycles à moteur, caravanes, remorques, tracteurs, voitures immatriculées dans les services diplomatiques ou assimilés et voitures immatriculées dans les séries FFECSA (Forces françaises et éléments civils stationnés en Allemagne).

Si vous souhaitez revendre ensuite votre véhicule de plus de quatre ans sans contrôle technique, vous serez obligé de négocier avec un garage ou une concession.

Le rachat de crédit auto pour financer des réparations

Le contrôle technique obligatoire pour les voitures de plus de 4 ans peut représenter un coût non négligeable en fonction de la vétusté et de l'ancienneté de votre véhicule. Les réparation et l'entretien d'une voiture sont indispensables et représentent un coût important. Pour financer des réparations imprévues sur votre véhicule, il exsiste des solutions de financement adaptées comme le prêt voiture ou le rachat de crédit auto qui permet de regrouper vos crédits en cours avec la possibilité d'y intégrer une trésorerie complémenatire pour financer vos réparations ou l'achat éventuel d'une nouvelle voiture.

Lydie Dabirand

Infos pratiques :

 

Twitter icon
Facebook icon