Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Retraite : les jeunes choisissent d’épargner
  Retraite

Les générations abordent différemment le passage à la retraite, les jeunes générations comptent davantage sur elles-mêmes que sur le régime par répartition pour assurer leur retraite.

D’après une étude menée par Axa en mars 2010, la génération des jeunes actifs semble préoccupée par la dégradation du système de retraite.

En effet, 70% des 25-34 ans et 71% des quarantenaires ressentent cette inquiétude quant à l’avenir, contre seulement 57% des actifs seniors et 42% des retraités.

92% des jeunes pensent qu’il faut préparer financièrement cette étape et la moitié envisage de continuer de travailler pendant cette période pour assurer un revenu suffisant. Ce pessimisme est partagé par 64% des séniors actifs, qui considèrent qu'il faut anticiper sa retraite car elle représente actuellement une période difficile à appréhender. Enfin 64% des retraités actuels déclarent que leurs revenus sont désormais insuffisants.

Cette inquiétude générale conduit à la naissance d’une jeune génération prévoyante, qui commence à épargner aux alentours de 37 ans contre 45 ans pour les retraités actuels. Les 25-34 ans estiment, en effet, que les contributions aux régimes de retraite par répartition ne leur permettront d'obtenir qu'un peu plus de la moitié des revenus nécessaires à leur retraite.

Leur choix se porte donc sur les produits d’épargne privée avec une préférence pour les produits bancaires (livrets), les produits d'épargne retraite notamment les plans d’entreprise tels que le Perp et le Perco et enfin l'immobilier.

Autre changement dans le comportement d’épargne de cette jeune génération : le montant des placements. 30% des moins de 40 ans épargnent plus de 2 400 euros par an contre 2 000 euros pour l’ensemble des français. Cet effort est toutefois loin d’atteindre la moyenne européenne, qui s’élève à 4500 euros par an.

Twitter icon
Facebook icon