Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Taxe d’habitation et pouvoir d’achat : des simulateurs en ligne

Taxe d’habitation et pouvoir d’achat : des simulateurs en ligne
  Immobilier
Taxe d'habitation 2018 : dernière ligne droite !

La réforme de la taxe d’habitation devrait concerner 80% des foyers français. Le gouvernement met des simulateurs à la disposition des contribuables pour calculer leur nouvel impôt sur l'habitation.

Vos impôts locaux vont-il baisser ?

La réforme de la taxe d’habitation devrait concerner 80% des foyers français. Mais faîtes-vous partie de ces 80% ? Et quel sera votre gain de pouvoir d’achat ? pas de panique des simulateurs ont été mis en place … Pour savoir si votre taxe va baisser, un simulateur en ligne est mis à votre disposition sur le site impots.gouv.fr depuis quelques semaines.

Pour faire cette simulation, Vous devez vous munir du montant de votre taxe d’habitation 2017, de votre revenu fiscal de référence (qui figure sur le dernier avis d’impôt sur le revenu) ainsi que du nombre de parts qui compose votre foyer fiscal (également sur son dernier avis d’impôt sur le revenu). Une fois ces données rentrées vous pouvez savoir si vous êtes éligibles ! L’outil propose également d’indiquer le montant de la dernière taxe d’habitation. Le simulateur donne alors le montant indicatif qui sera à régler l’an prochain et l’ampleur des économies prévues sur les trois prochaines années.

La réforme de la taxe d'habitation entrera en vigueur à l’automne 2018 et sera une réalité pour les contribuables mensualisés qui rentrent dans les critères. Ils pourront bénéficier dès le début de l’année 2018 des effets de la réduction d’un tiers de leur impôt local. Leur taxe baissera de 65 % en 2019 avant d’arriver à une exonération totale en 2020.

Taxe d’habitation calculée selon le revenu fiscal de référence

Dans les faits, selon la grille retenue, les célibataires ayant moins de 30.000 euros de revenu fiscal de référence (RFR) feront partie des bénéficiaires, tout comme les couples en dessous de 43.000 euros de RFR et 49.000 euros pour les couples avec un enfant. Seuls 20 % des foyers les plus aisés continueront à payer une taxe d’habitation.

A noter que 6 millions de contribuables en sont déjà exonérés (personnes âgées de plus de 60 ans sous conditions de ressources et/ou veufs non soumis à l’ISF, bénéficiaires de l’Asi, de l’Aspa, de l’AAH, les infirmes et les invalides) et 30 millions de foyers sont concernés actuellement par cet impôt. Attention ce simulateur ne prend pas en compte les variations de revenu d'une année sur l'autre.

Date limite pour modifier vos prélèvements

Les contribuables mensualisés qui souhaitent modifier leur prélèvement du mois de janvier 2018 avaient jusqu’au 15 décembre pour le faire, depuis leur espace personnel sur impots.gouv.fr. Passée cette date, le changement ne sera effectif que le mois d’après.

Propriétaires, locataires, occupants à titre gratuit, vous aviez aussi jusqu’au 15 décembre pour vous acquitter de la taxe d’habitation et de la contribution à l’audiovisuel public pour les résidences secondaires et certaines résidences principales.

Simulateur en ligne pour calculer les gains de pouvoir d’achat

Depuis le 21 décembre, il est aussi possible de calculer sur le site economie.gouv.fr/particuliers/ les gains de pouvoir d’achat obtenus grâce aux réformes fiscales. Il sera possible de voir si selon son niveau de revenu il est possible de bénéficier de la baisse de la taxe d’habitation et des cotisations sociales.

« Cette simulation n'est qu'indicative : votre situation exacte sera déterminée chaque année sur la base de votre dernier revenu fiscal de référence, du nombre de part(s) de votre foyer et de votre situation professionnelle », indique le ministère de l’économie.

Pour faire cette simulation il faut avoir en tête le montant de sa taxe d’habitation, son revenu fiscal, son salaire brut. Attention ce simulateur ne prend pas en compte les revenus fonciers qui peuvent fluctuer, ni certaines mesures de suppression de cotisations sociales pour les salariés du privé… mais cela donne quand même une petite idée des économies à venir…

Lydie.D

Twitter icon
Facebook icon