Surendettement des ménages français : moins de dossiers en 2018

08 Feb 2019
Economie
Surendettement des ménages français : moins de dossiers en 2018

La Banque de France vient de sortir début février 2019 son rapport annuel sur le surendettement des ménages français. Avec des chiffres en baisse pour 2018. On revient en détail sur ceux-ci et on vous donne des pistes pour éviter cela…

La commission surendettement de la Banque de France a reçu 162936 dossiers en 2018 soit une baisse de 10% par rapport à 2017. « Avec 91 899 nouvelles situations de surendettement en 2018, le nombre de « primo dépôts » revient à un niveau proche de celui de l’année 1990, première année de mise en œuvre de la loi Neiertz sur le surendettement », indique le rapport de la Banque de France.

Une baisse due en partie par l’application des lois encadrant le crédit, notamment à la consommation, à la prévention des emprunteurs.

Quelques repères chiffrés sur le surendettement en France

65 739 situations orientées vers un rétablissement personnel sans liquidation judiciaire, soit 44,5 % des situations recevables, pour un encours de dettes de 1,3 milliard d’euros.

Dans 68 % des cas le débiteur n’a pas de conjoint ou en est séparé. 21,6 % des ménages surendettés sont des familles monoparentales, tandis que celles-ci représentent 8,7 % des ménages résidant en France.

Plus d’une personne surendettée sur deux (parmi les débiteurs, codébiteurs et personnes à charge) fait partie d’un ménage vivant en dessous du seuil de pauvreté (ce qui est le cas de 14 % des Français).

6,6 milliards d’euros d’endettement global pour les 147 853 ménages dont la situation a été déclarée recevable par les commissions de surendettement, dont 3,5 milliards pour les 79 826 primo dépôts recevables. Le taux d’effacement des dettes s’établit à 30 % en 2018, contre 27 % en 2017.

16 812 euros d’endettement moyen, hors immobilier, par ménage surendetté. Concernant les crédits consommation, l’endettement médian se monte à 12 734 euros et 93 503 euros de dette immobilière médiane (14,5 % des situations de surendettement). Plus d’une situation de surendettement sur cinq ne comporte aucune dette à la consommation, contre une sur dix en 2011.

12,4 % d’arriérés de charges courantes (loyer ou autres) dans l’endettement total, ces arriérés figurant dans plus de 81 % des situations de surendettement.

Quelques pistes pour éviter ou sortir du surendettement

En cas de problème financier il faut essayer de continuer les charges courantes comme le loyer les factures et surtout ne pas souscrire de nouveaux crédits.

Il faut aussi tenir ses comptes régulièrement, opter le plus souvent pour la mensualisation des dépenses pour des frais réguliers comme l’assurance, essayer de voir où des économies sont possibles en faisant jouer la concurrence (comme revoir son forfait de téléphone…) Il faut aussi demander à être aidé par le CCAS de la commune par exemple, rechercher si vous avez droit à certaines aides (cf https://mes-aides.gouv.fr/)...

Vous pouvez aussi regrouper vos crédits pour réduire vos mensualités sur une durée un peu plus longue aux meilleurs taux.

Notre actualité
Nous avons pu récupérer la note interne sur les niches fiscales, demandée par le député Joël Giraux, responsable de la commission du contrôle…
18 avr 2019
Economie
Le Brexit semble être une véritable aubaine pour le marché de l'immobilier français annonçant le retour prochain de nos compatriotes, mais aussi l'…
16 avr 2019
Economie
Nos dossiers
Avec l’apparition des nouvelles technologies, on constate une évolution de la part des différentes entreprises dans la manière de s’adresser aux…
18 avr 2019
Rachat de crédit
Distinguer les éléments considérés comme meubles et immeubles L'article 516 du Code Civil fait une distinction claire entre les éléments considérés…
18 avr 2019
Economie