Surendettement : moins de ménages touchés, plus de dettes immobilières

09 Feb 2018
Economie
Surendettement : moins de ménages touchés, plus de dettes immobilières

La banque de France vient de publier début février un rapport sur le surendettement des ménages : il y a moins d’endettés qu’avant et plus d’une situation d’endettement sur 5 ne comporte aucune dette à la consommation.

Les chiffres de la commissions de surendettement en France

En 2017, selon l’enquête sur la typologie des ménages surendettés de la Banque de France, 181 123 situations de surendettement ont été examinées par le secrétariat des commissions de surendettement de France métropolitaine. On compte 73 807 procédures de rétablissement personnel (PRP), avec ou sans liquidation judiciaire, pour un encours de dettes de 1,8 milliard d’euros. L’endettement global des ménages se montent à peu près à 7,2 milliards d’euros (à comparer avec les 8,2 milliards en 2014).

Baisse des encours

Après une troisième baisse annuelle consécutive, ce nombre est inférieur de 22 % à celui de 2014 (moins 7 % par rapport à 2016). On note aussi une baisse des encours de dettes contractées par les ménages, alors que le nombre de crédits à la consommation et immobilier a tendance à augmenter dans le même temps, du fait de la baisse des taux d’intérêt. La Banque de France souligne aussi que la hausse du nombre de rachats de crédit expliquerait ce chiffre.

Qui sont les surendettés ?

Les commissions de surendettement traitent de plus en plus avec des populations socialement défavorisées. Dans deux cas sur trois le débiteur n’a pas de conjoint ou en est séparé (64 % en 2012). 27 % des personnes surendettées sont au chômage. Un ménage surendetté sur deux n’a aucune capacité de remboursement. Plus de 82 % des ménages surendettés ont un patrimoine brut inférieur à 2 000 euros. Dans la majorité des cas de surendettement, les ménages n’ont quasiment pas d’épargne et de patrimoine. 30 % des ménages touchées gagnent moins de 1132 euros par mois.

Plus d’une situation de surendettement sur cinq ne comporte aucune dette à la consommation, contre une sur dix en 2012. Le montant moyen de la dette immobilière est de 108 094 euros (il était à un peu moins de 90 000 euros en 2010), celle-ci étant présente dans 14,4 % des situations de surendettement.

L’endettement moyen par ménage surendetté, hors immobilier, se monte à 27 862 euros, en baisse depuis 2012 mais en hausse par rapport à 2016. La part des crédits à la consommation dans la dette globale des ménages surendettés a diminué de 16 points depuis 2012, passant de 53,8 % à 37,4 % du total.

La Banque de France a remarqué aussi des écarts significatifs entre les régions au niveau du surendettement, les Hauts de France et la Normandie ayant le plus grand nombre de dossiers par habitant. Viennent ensuite dans une situation intermédiaire le Centre Val de Loire, La Bourgogne Franche Comté, la Nouvelle-Aquitaine et Provence Alpes Côte d’Azur. La Corse ferme la course.

Notre actualité
Comment s’en sortir dans la jungle des nombreuses aides financières pour des travaux dans un logement ? Entre changement législatif, nouvelles aides…
12 mar 2019
Economie
Depuis le 1er février 2019, la loi alimentation est directement responsable de la hausse des prix de certains produits. Cette loi a pour objectif de…
11 mar 2019
Economie
Nos dossiers
La carte de retrait : cette carte permet seulement de retirer de l’argent mais pas de payer. La banque plafonne les retraits pour chaque semaine à…
18 mar 2019
Banques
Comme de nombreux contrats, les contrats d'assurance habitation sont automatiquement renouvelés chaque année. L'occasion pour les assureurs de faire…
13 mar 2019
Assurance