Tarifs en baisse et du nouveau sur les frais d’incidents bancaires

04 Mar 2019
Banque
Tarifs en baisse et du nouveau sur les frais d’incidents bancaires

L’année 2019 commence avec des annonces positives côté banque pour leurs clients : les tarifs de certains services sont en baisse ou n’ont pas augmenté en 2018 et un établissement a décidé de supprimer les frais d’incidents bancaires alors même que le plafonnement de ceux-ci entre en vigueur.

Des tarifs bancaires en baisse en 2018

Les tarifs des services bancaires sont en baisse ou n’ont pas augmenté en 2018, indique l’observatoire des tarifs bancaires dans une étude parue mi- février. L’observatoire a analysé les tarifs de 101 banques de réseau et 8 banques en ligne sur la période du 5 janvier 2018 au 5 janvier 2019, c’est-à-dire avant l’annonce du gel de la hausse des tarifs.

Durée l’année 2018 les banques ont baissé le prix de certains services comme l’abonnement pour gérer ses comptes sur internet, certainement sous l’impulsion des banques en ligne qui proposent ce service gratuitement. Autre service en baisse les alertes sms sur la situation du compte.

Les plus fortes hausses sont à mettre sur le compte des cartes de paiement international à débit immédiat (plus 1.07%, 41 euros en moyenne) et la carte de paiement à autorisation systématique (plus 1.04%, 30.28 euros en moyenne).

Les banques ont gelé les tarifs en 2019

L’annonce du gel de la hausse des tarifs bancaires a changé la donne le 31 décembre dernier. Ainsi sur les 11 lignes de tarifs étudiés (ce qui correspond à 14 types de tarifications de services) 7 n’ont pas augmenté en 2019, 7 affichent des baisses dont certaines importantes : 16 % sur l’abonnement pour gérer ses comptes par internet.

« La fédération bancaire française rappelle que les autres engagements seront également tenus : mise en place des plafonds pour les clients fragiles… il convient de souligner que les services financiers ne représentent aujourd’hui que 0.4 % du budget des ménages en France », peut -on lire dans un communiqué de presse de la fédération bancaire française datant du 20 février dernier.

Un plafonnement des frais d’incidents et un geste fort d’Arkea

Autre annonce confirmée par la Banque de France, celle du plafonnement des frais d’incidents pour les clients fragiles à 25 euros par mois à compter du 1er février et à 20 euros par mois (200 euros par an) pour les clients fragiles ayant souscrit une offre spécifique (au plus tard le 30 juin de cette année). Un décret plafonne aussi depuis le 1er janvier les frais bancaires d’avis à tiers détenteurs à 10 % du montant dû (dans la limite de 100 euros).

Une banque a décidé d’aller plus loin et a renoncé à facturer les frais d’incident aux personnes bénéficiaires de son offre dédiée à la clientèle fragile depuis le 1er février 2019. Il s’agit de la banque Crédit Mutuel Arkéa. 50.000 clients sont concernés par cette annonce. « Ces personnes supportent actuellement des frais bancaires de 400 euros par an et par personne ", indique la banque dans un communiqué.

Les autres clients, ceux considérés comme non fragiles, pourront aussi bénéficier d’un geste de l’établissement, en l’occurrence d’une commission d’intervention non facturée par an au nom d’un "droit à l’erreur".

Notre actualité
Finie la domiciliation bancaire sur 10 ans pour les prêts immobiliers, les députés ont abrogé le texte, qui n’était pas beaucoup appliqué par les…
18 mar 2019
Banque
L’année 2019 commence avec des annonces positives côté banque pour leurs clients : les tarifs de certains services sont en baisse ou n’ont pas…
04 mar 2019
Banque
Nos dossiers
Il existe différents frais auxquels les héritiers devront faire face s’ils font appel à un notaire (ce qui est obligatoire à moins que la totalité de…
22 mar 2019
Economie
La carte de retrait : cette carte permet seulement de retirer de l’argent mais pas de payer. La banque plafonne les retraits pour chaque semaine à…
18 mar 2019
Banques