Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Les taux de crédit immobilier continuent de baisser malgré la hausse des taux obligataires
  Emprunts

Depuis l’élection de Donald TRUMP, nombreux sont ceux qui ont sous-entendu que ce choix présidentiel ne serait pas sans conséquences pour la France

Nous l’avions même évoqué dans un précédent article : L’élection de TRUMP va se ressentir sur les taux d’emprunt immobiliers d’ici deux mois. Mais à la surprise générale, cette hausse n’a pas encore eu lieu.

Pourquoi il était prévu que les taux augmentent ?

A l’annonce de son élection, la réaction des marchés financiers dans le monde a été immédiate et les obligations d’état ont été vendues en masse au profit des actions d’entreprises, ce qui aurait dû provoquer la remontée des taux obligataires et des conditions de crédits immobiliers.

En effet, les mesures annoncées par Donald TRUMP dans son programme économique sont drastiques, elles pourraient permettre aux États-Unis de générer de la croissance mais aussi de l’inflation, ce qui aurait pour conséquences possibles, l'augmentation des salaires, la diminution du chômage et l'augmentation des taux directeurs de la Banque Centrale des Etats-Unis.

La France voit cela d’un mauvais œil. En effet, ces conséquences vont impacter les taux obligataires (Obligations Assimilables au Trésor), qui sont des titres d’emprunts négociables émis par l’État français, on s’aperçoit que les taux augmentent régulièrement depuis 2 mois et cette tendance devrait s’intensifier entrainant avec elle une hausse des taux des crédits immobiliers.

Bilan sur le mois de novembre

D’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux d’emprunt immobilier étaient en moyenne de 1,33% hors assurance. Il avait été évoqué le fait que les taux allaient augmenter d’ici deux mois.

Aujourd’hui, fin-décembre, où en sommes-nous ?

Toujours d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux sont passés à 1,31% au lieu de 1,33%.  Une baisse surprenante alors que les taux obligataires ont légèrement augmentés depuis l’élection de TRUMP le 8 novembre dernier.

Les économistes ont cru voir la fin de cette baisse infinie des taux immobiliers qui persiste depuis octobre 2015. Ce ne sera pas pour aujourd’hui.

Il est encore temps pour renégocier votre crédit immobilier

En attendant, il est toujours temps pour les ménages de renégocier leur crédit immobilier. Pour cela nous vous avons rédigé quelques conseils pour bien renégocier votre crédit maison dans un article précédent.

Ces chiffres ne restent qu’une moyenne des taux actuels dans les banques Françaises. Il a tout de même été constaté quelques augmentations des taux chez certaines banques.

Twitter icon
Facebook icon