Taux fixe ou taux variable que choisir ?

23 Jan 2014
Emprunts

En matière de crédits, il y a différents taux qui peuvent être appliqués aux prêts. Ce peut être soit des taux fixes, des taux variables ou taux révisables capés.

Le taux fixe :

Le taux fixe est un taux qui permet de mieux gérer ses charges de crédits, car il est fixé à un taux précis pour toute la durée du prêt, ce qui permet à l’emprunteur d’être plus en sécurité. Car ceci veut dire que le taux ne bouge pas. Bien que l’emprunteur ne puisse pas bénéficier des baisses éventuelles des taux sur le marché (comme dans le cas du taux révisable), il est sûr que celui-ci n’augmentera pas et envisage l’avenir plus sereinement.

Ce taux ne peut changer qu’en cas de remboursement anticipé ou de renégociation du crédit.

Le taux révisable :

Le taux révisable est un taux qui peut évoluer à la hausse et à la baisse durant la durée du prêt, selon des conditions prévues dans le contrat de crédit. Ces changements de taux peuvent engendrer des changements de mensualités, de la durée de prêt, ou les deux.

Ce taux est déterminé selon un indice, auquel est ajoutée une marge fixe (marge de la banque prêteuse). Généralement, l’indice pris en compte est l’Euribor.

L’Euribor, pour “Euro Interbank Offered Rate”. Il est traduit en français par Tibeur, pour « Taux Interbancaire offert en Euro ». Il est la base de calcul des taux d’intérêt du marché dans la zone euro.

Le taux révisable capé :

Le taux révisable capé permet d’avoir une limitation à la hausse et à la baisse. L’avantage du taux révisable capé par rapport au taux révisable est que celui-ci permet de limiter les fluctuations à un certain seuil. Par exemple, un taux de 3.5% capé 1 ne peut varier qu’entre 2.5 et 4.5%. Ceci présente plus de sécurité par rapport au taux révisable.

Le taux révisable capé prévoit donc de limiter les mensualités de remboursements à un certain montant. Par exemple, si l’indice de référence est à 4%, que la marge de la banque est de 0.80% et que le taux a été fixé à 4.50% au maximum, le taux est quand même reconduit à 4.50% puisque c’est stipulé par le contrat de prêt.

En matière de taux révisables capés ou non, il y a tout de même des pièges à éviter comme « le taux d’appel » ou « la durée capée ».

Le taux d’appel :

Le taux d’appel est un taux bas qui est appliqué par la banque pour la première année de prêt afin d’attirer les clients. Celui-ci augmente, parfois fortement, dès la première révision

La durée capée :

Quand son taux n’est pas fixe, le crédit n’est pas limité dans le temps. Même si le taux est capé, et donc ne peut pas dépasser une certaine limite, s’il est revu à la hausse, la durée du prêt pourrait être allongée, assez pour amortir tout le montant du prêt. En effet si le prêt n’est pas modulable, et que l’emprunteur ne peut pas augmenter les mensualités afin de ne pas dépasser la durée du prêt convenue au départ, la durée du prêt s’allonge. Dans les deux cas, le coût du prêt augmente.

Ce qu’il faut savoir à propos du crédit à taux révisable :

Comme il a déjà été expliqué, ce taux peut varier selon un indice appelé l’Euribor. A cet indice, est ajouté un taux, représentant la marge de la banque. Donc tant que l’Euribor évolue, le taux de crédit évoluera également autant que cet indice.

Si l’indice pris en compte est l’Euribor 3 mois, et que celui-ci augmente chaque trimestre d’1 point, le taux du crédit continuera à augmenter d’un point également (Euribor + marge fixe).

La marge fixe est contractuelle, et n’évolue pas durant la durée du prêt. Il faut très bien comprendre les nuances entre les mots qui peuvent être utilisés en matière de crédits, avant de souscrire à un contrat de prêt. Il y a généralement des mots spécifiques que le client ne comprend pas tout à fait ou confond avec d’autres. Par exemple, les clients ne savent pas généralement qu’il y a une différence entre taux maximum et taux capé.

Pour éviter d’avoir des surprises durant la durée du prêt, il faut bien lire les conditions générales et particulières du contrat et demander des explications aux banquiers en cas d’incompréhension de termes techniques.

Les conseillers de Crédigo, spécialiste en rachat de crédit, vous conseillent et vous orientent sur la solution qui vous convient le mieux selon votre situation financière.

Notre actualité
La durée des emprunts immobiliers n’a jamais été aussi longue en France. Et les banques assouplissent un peu leurs conditions, permettant à des…
31 jan 2019
Emprunts
Les taux d’intérêts immobilier sont stables, la durée des emprunts a atteint des records (chiffres du 4e semestre 2018) mais certains profils de…
23 jan 2019
Emprunts
Nos dossiers
Dans une entreprise qui propose le plan d'épargne pour la retraite collectif, tout salarié le souhaitant pourra en bénéficier à condition bien…
18 fév 2019
Retraite
Les déductions fiscales et défiscalisations liées à un prêt immobilier suivent-elles le nouveau crédit en cas de rachat ? Oui mais sous conditions.…
07 fév 2019
Rachat de crédit