Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Tout savoir sur les résidences secondaires

Tout savoir sur les résidences secondaires
  Immobilier
Tout savoir sur les résidences secondaires

Le marché de la résidence secondaire en France reprend des couleurs. 4 Français sur 10 n’en possédant pas souhaiteraient en acquérir une. Mais attention avant de vous lancer aux pièges et frais à prendre en compte… Explications.

9.5% du parc immobilier français sont des résidences secondaires

En France on ne compte pas moins de 3.4 millions de résidence secondaires, soit 9.5 % du parc immobilier. Le parc de résidences secondaires a progressé de 28 % en trente ans (1987/2017). Plus de la moitié (57 %) sont des maisons.

Le Crédit Foncier avec le Cabinet Elabe a réalisé une enquête sur les résidences secondaires en mai 2018. Selon celle-ci, 13 % des Français interrogés déclarent être propriétaires d’une résidence secondaire, bien hérité ou acheté. Mais, selon les professionnels de l’immobilier, les propriétaires n’y résideraient pas plus de 35 jours par an.

La proportion de propriétaires d’une résidence secondaire augmente avec l’âge : 7 % chez des 25-34 ans et 19 % des 65 ans et plus. 40 % de ces résidences détenues se situent en bord de mer, 26 % à la campagne et 17 % à la ville. 4 Français sur 10 ne possédant pas de résidences secondaires souhaiteraient en acquérir une. Et voudraient surtout qu’elle se situe dans une station balnéaire. Les jeunes générations  aspirent à devenir propriétaires d’une résidence secondaire : 55 % chez les 25-34 ans contre 20 % pour les 65 ans et plus.

Une fiscalité et des frais à prendre en compte

Avoir une maison « de vacances » c’est beau mais c’est onéreux. Il ne faut pas oublier que ce bien va entraîner des frais comme des travaux de rénovation si besoin, de toiture ou d’isolation… Puis une fois rénovée on n’oublie pas les frais annuels, estimés entre 1 et 3 % de la valeur du bien : chauffage, eau, frais de ravalement notamment en bord de mer, entretien des espaces verts avec à certains endroits des obligations de débroussaillage, assurance, installation d’une alarme contre les cambriolages…

Côté fiscalité il faudra aussi mettre la main au portefeuille pour la taxe foncière et la taxe d’habitation et la taxe d’enlèvement des ordures ménagères.

Bon à savoir : pas de 2e redevance télé pour une résidence secondaire, cet impôt étant payé au titre de la résidence principale.

Quelques conseils pratiques

Il faut bien estimer les frais à payer chaque année et les travaux à venir, s’il y en a. La localisation de ce bien doit être proche des transports, des commerces, des commodités. Pensez à vous rendre sur place hors saison pour voir si les activités continuent… Ce sont des points importants si vous voulez revendre le bien plus tard. Vous pouvez aussi pour rentabiliser votre investissement louer votre maison mais alors vous ne pourrez pas en profiter pendant les périodes très demandées, pendant les vacances scolaires, l’été.

Lydie Dabirand

Article en relation :

 

Twitter icon
Facebook icon