Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Vers une possible taxation du Livret A
  Banque

Pour la première fois en France, le gouvernement du Premier Ministre Edouard Philippe penserait à taxer le Livret A.

Une surprise de taille

Pour la première fois, un gouvernement oserait toucher au Livret A en France. Pour rappel, ce produit financier est l’un des placements préférés des Français depuis plusieurs années avec plus de 62 millions de comptes. En effet, les chiffres du Livret A et du LDDS de 2017 le confirment malgré un taux historiquement bas.

Ainsi, le gouvernement attendrait un rapport du Conseil des prélèvements obligatoires (CPO) qui servirait de réflexion. Bercy a quant à lui indiqué ne pas être lié aux conclusions du CPO et ajoute que le rapport rendu « éclaire mais n'engage pas le gouvernement ».

Emmanuel Macron, libre de la majorité à l’assemblée nationale et « au nom de la logique économique », pourrait donc décider, de lui-même, de taxer le Livret A. A noter que cette taxe ne concernerait que les nouveaux contrats.

Ce changement apparaîtrait lors des nombreuses réformes fiscales qu’a annoncé le gouvernement pour automne en 2017 et entreraient en en vigueur début 2018. 

Bercy dément la rumeur

Après la hausse de la CSG ayant un impact direct sur le pouvoir d’achat des Français, Bercy a immédiatement décidé de démentir cette hypothèse tout en avouant que des réflexions avaient bien été à l’étude. "Outre qu’aucune question n’a été posée sur ce sujet lors de l’entretien du Ministre Gérald Darmanin avec le JDD, il n’a jamais été question de remettre en cause le régime social et fiscal du livret A. Le projet de loi de finances pour 2018 n’inclura donc aucune mesure en ce sens".

De plus, le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Lemaire, a lui aussi annoncé que cette mesure ne sera jamais mise en œuvre. "Il n'y aura aucune taxation sur le livret A".

Le ministère des Comptes publics statue également dans ce sens avec ce communiqué « Il n’a jamais été question de remettre en cause le régime social et fiscal du livret A. Le projet de loi de finances pour 2018 n’inclura donc aucune mesure en ce sens ».

Pierre Etryhard

Twitter icon
Facebook icon