Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 

Logo Crédigo

Appelez-nous au 03 22 66 56 56

Différence entre taux fixe et taux variable

Rachat de crédits

Le taux fixe garantit une stabilité du montant des intérêts à rembourser contrairement au taux variable.

Un prêt à taux fixe signifie que le taux d'intérêt de remboursement du crédit reste le même du début à la fin, jusqu'à la dernière mensualité. Le taux fixe garantit donc une stabilité du montant des intérêts à rembourser.

Un prêt à taux variable signifie que le taux d'intérêt varie selon l'évolution de l'indice des taux. Actuellement, le taux variable est plus intéressant que le taux fixe car la tendance est à la baisse des taux immobiliers. Néanmoins, ce taux révisable est plus risqué car, si l'indice augmente, votre taux variable augmentera également, et vous aurez une mensualité plus élevée à rembourser.

Le choix du taux dépend de votre choix et également de ce que propose la banque. En effet, certains organismes prêteurs ne proposent parfois que le taux fixe.

Et chez Crédigo ? Pour le remboursement du regroupement de crédits, les deux types de taux sont applicables.

Comment choisir entre taux fixe et taux variable ?

Le choix entre un taux fixe et un taux variable dépend de plusieurs éléments, notamment votre projet, votre budget ou encore votre profil.

Crédigo vous aide à choisir le type de taux qu'il vous faut.

Quels sont les avantages d'un taux fixe ?

Un taux fixe permet de bénéficier d'échéances à un taux constant pendant toute la durée du crédit en cours. Celui-ci ne peut pas varier, contrairement à un taux révisable. C'est le taux qui est classiquement privilégié par la plupart des emprunteurs.

Le taux fixe proposé aux candidats à l'accession à la propriété dépend de plusieurs critères :
  • la durée du prêt immobilier en années;
  • l'apport personnel consacré au financement du projet ;
  • la localisation de l'achat ;
  • le profil de l'acquéreur, notamment la profession, l'âge et les revenus.
Au moment de la signature du crédit immobilier, tous les éléments sont connus :
  • le taux d'intérêt du prêt ;
  • le montant global du nouveau crédit, notamment la somme qui représente les intérêts à rembourser à la banque ;
  • la durée de l'emprunt ;
  • le montant des mensualités.

Un taux fixe permet de connaître à l'avance toutes les conditions du prêt. C'est un choix sécurisé et sécurisant qui évite de mauvaises surprises. La seule fluctuation de taux qui pourra intervenir sera de votre fait, si vous désirez faire renégocier vos conditions d'emprunt.

Souscrire un taux variable : une alternative financière intéressante

Le taux variable, que l'on appelle également taux révisable, évolue en fonction d'un indice de référence décidé au moment de la souscription du crédit auprès de l'établissement bancaire choisi. Dans ce cas de figure, le taux varie à une fréquence déterminée au préalable par les deux parties.

Si vous faites ce choix, vous pouvez bénéficier d'un taux revu à la baisse, mais aussi à la hausse.

Contrairement à un taux fixe, il n'est pas possible de connaître avec certitude le montant total du crédit souscrit. Vous l'aurez compris : lorsque le taux augmente, le prêt coûte plus cher, lorsqu'il diminue, son prix baisse.

Faire le choix d'un crédit à taux révisable est un pari sur l'avenir. Le taux est moins élevé, mais l'inconvénient majeur est le risque de le voir croître dans le temps.

Article mis à jour le