Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Apport personnel : tout ce que vous devez savoir - prêt immobilier

Apport personnel : tout ce que vous devez savoir - prêt immobilier

 

Comment évaluer le montant ou pourcentage idéal de l’apport personnel quand on demande un prêt pour financer son logement ? Qu’est-ce qui est considéré comme de l’apport personnel ? Que doit-on payer avec cet apport ?

Qu'est-ce que l'apport personnel ?

L’apport personnel est la somme dont l’emprunteur dispose en propre pour payer une partie de son futur bien immobilier, avant d’obtenir son prêt. Il peut être constitué du fruit de son épargne (Livret A, placement…), d’un prêt familial, d’un héritage, de la participation aux bénéfices d’une entreprise…

Certains financements aidés comme le PTZ, le prêt Action logement, les prêts CAF ou relais, l’épargne logement sont considérés également comme un apport personnel par le banquier.

Calculer un apport personnel pour un prêt immobilier

L’apport se compte en pourcentage par rapport au montant total du bien immobilier. Il n’existe pas de pourcentage d’apport minimum ou de somme obligatoire mais il est conseillé d’apporter au moins 10 % en cas de premier achat immobilier. Si la somme varie entre 20 et 30 %, les banques seront plus souples. Au-delà, on vous déroulera le tapis rouge car vous êtes un très bon dossier…

Il faut savoir que les frais de notaire ne comptent pas dans le montant du prêt et qu’ils doivent être pris en charge par l’apport personnel ou des prêts aidés. Idem pour les frais de caution, d’agence…

Pour avoir un ordre d’idée, si vous achetez un bien à 200.000 euros, les frais de notaire se monteront à 15.500 euros. Il faut donc emprunter en tout 215.500 euros. L’apport personnel minimal conseillé se montera alors à 21.550 euros.

Un vrai levier de négociation avec le banquier

Plus l’apport personnel est important plus vous pourrez obtenir un meilleur taux pour le prêt, des avantages comme des frais de banque réduits, une durée de prêt moins longue… Avoir un bon apport personnel montre aussi que vous mettez de l’argent de côté et donc que vous pourrez rembourser sans souci l’emprunt. C’est alors un vrai levier de négociation avec le banquier.

Toutefois, il est recommandé de ne pas investir toutes ses économies dans l'apport personnel pour le prêt, pour garder une marge de manœuvre et de pouvoir faire face à d'éventuels frais supplémentaires, comme ceux des travaux non prévus, une chaudière à changer par exemple ou les impôts.

Articles en relations :

 

Twitter icon
Facebook icon