Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Comment changer de banque avec un crédit : mobilité bancaire

Comment changer de banque avec un crédit : mobilité bancaire

La nouvelle loi Macron ne permet pas la mobilité bancaire avec des crédits en cours de remboursement. Cependant si le transfert des prêts en cours n'est pas autorisé, la nouvelle banque pourra procéder à un rachat de crédit.

Le crédit comme obstacle au changement de banque

Aujourd'hui, nombreux sont ceux à être inscrits à la même banque que leurs parents, voir leurs grands-parents. D'autres ont souscrit un prêt sur 30 ans sans jamais renégocier leur taux d'emprunt. Pourtant, les services proposés par les banques ont énormément évolué. De nouvelles enseignes sous forme de banque en ligne et autres Fintech ont fait leur apparition proposant parfois des offres bien plus adaptées à certains modes de consommation plutôt qu'à d'autres.

Le problème ? Changer de banque n'est pas permis lorsque l'on a un crédit en cours auprès d'un établissement bancaire. Qui plus est, transférer ses dossiers du point A au point B peut être fastidieux et décourageant pour un grand nombre de personnes. Il existe de nos jours des solutions très intéressantes pour passer d'une banque à une autre en toute facilité.

La mobilité bancaire facilitée par la loi Macron

La mobilité bancaire avait déjà été remise en question avec la loi Hamon en 2014 qui était dédiée à la protection des consommateurs dans de nombreux domaines notamment en milieu bancaire. Mais c'est la loi Macron de 2016 qui a définitivement fait bouger les choses pour le changement d'enseigne bancaire.

Avec cette loi, c'est votre nouvelle banque qui sera en charge de toutes les démarches nécessaires au changement dans un délai maximal de 22 jours ouvrés. Un mandat de mobilité bancaire permettra ainsi au nouvel établissement de s'occuper d'effectuer les changements nécessaires auprès de tous les organismes concernés, notamment ceux utilisant le prélèvement automatique comme les compagnies de téléphone, d'électricité, d'eau, etc.

Par ailleurs, cette mobilité bancaire ne concerne pas les prêts immobilier, les crédits à la consommation en cours, ni les comptes d’épargne (livret A, LDD, PEL) ou assurance vie. Si changer de banque est donc facile, la démarche peut être totalement compromise si un crédit a été souscrit auprès de la banque d'origine.

Comment changer de banque avec un rachat de crédit ?

Pour contenter les organismes bancaires mécontents de cette facilité de transfert, la loi Macron a prévu que le transfert ne serait possible que si aucun crédit n'était en cours. En effet, un emprunt est considéré comme un outil de fidélisation pour une banque et le mettre à mal compromettrait grandement les affaires des banques.

Cependant, une solution existe pour changer de banque avec ses crédits en cours : le rachat de crédit. Si le transfert des crédits n'est pas autorisé, la nouvelle banque pourra procéder à un regroupement de crédit. En plus de renégocier les taux, le montant des mensualités et la durée de remboursement, le rachat de prêt vous permettra donc de « déménager » vers une nouvelle banque plus adaptée à vos besoins.

Conscients de l'importance d'une telle démarche, de nombreux établissements (banques en ligne) proposent d'ailleurs des offres de rachat incluant la nouvelle domiciliation bancaire. Une nouvelle rassurante pour les consommateurs qui n'ont plus à se sentir enchaînés et dépendant de leur établissement.

Pour rembourser vos encours et profiter des services bancaires de qualité aux meilleurs prix, il est conseillé de solliciter un intermédiaire bancaire comme Crédigo spécialisé dans le regroupement de crédits pour vous expliquer "comment changer de banque avec un crédit" et vous accompagner dans les meilleures conditions pour y parvenir.

Lucie.B

Articles en relations :

 

Twitter icon
Facebook icon