Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 

Logo Crédigo

Appelez-nous au 03 22 66 56 56

Comment obtenir un crédit pour profession libérale ?

Pret Trésorerie Hypothécaire

Le prêt avec trésorerie hypothécaire permet aux professions libérales de mixer des projets personnels et des projets pros dans une enveloppe de trésorerie unique avec un seul taux.

Profession libérale : nous pouvons financer tous vos projets professionnels

  • la création d’une activité en profession libérale
  • la reprise d’une entreprise en profession libérale
  • chaise de dentiste, équipement kiné, toutes les machines et matériels
  • pas de porte en cas de reprise d’un local professionnel
  • achat d’un fonds de commerce
  • murs commerciaux
  • achat d’un bien immobilier à usage mixte
  • des dettes : Urssaf, TVA, impôts, caisses de retraites
  • investissement pour développer son activité
  • achats de parts ou d’actions

Financez votre projet ➔

Profession libérale : nous pouvons financer tous vos projets personnels

  • aménagement d’un bien mixte
  • retransformer en bien mixte en bien d’habitation ( passage à la retraite)
  • trésorerie in fine en attendant la vente d’un bien immobilier (prêt relais sec)
  • achat d’un bien à l’étranger

A noter : pas de rachat des crédits consos ou pros en cours. Vous conservez vos crédits.

Si vous souhaitez faire racheter vos crédits nous le pourrons également avec le regroupement de crédits pour les professionnels en parallèle si vous le souhaitez d’un prêt de trésorerie hypothécaire.

Pas de domiciliation des revenus, pas de placement demandé, paiement des mensualités par virement. Vous conservez une entière liberté.

Deux garanties sont acceptées : nantissement d’un contrat d’assurance vie et hypothèque en premier rang :

  • Nantissement d’un contrat d’assurance vie au profit de la banque qui vous fera le prêt de trésorerie hypothécaire
  • Hypothèque sur un bien immobilier vous appartenant en propre, ce peut être sur un bien à usage mixte. Le plus souvent 1er rang demandé mais si la valeur du bien est très importante un second rang pourrait être étudié

Durée 10 ans in fine et jusqu’à 20 ans en amortissable, taux de marché, pas d’assurance obligatoire.