Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 

Logo Crédigo

Appelez-nous au 03 22 66 56 56

Crédit professionnel : avec ou sans apport personnel ?

L’apport personnel est la somme qui sert à financer une partie de l’investissement nécessaire à la création ou la reprise d’une entreprise. Son montant varie en fonction de chaque établissement bancaire prêteur et en fonction de l’activité.

Qu'est-ce qu'un apport personnel dans un financement professionnel ?

Professionnel

L'apport personnel financier permet de financer une partie des investissements quand on veut créer ou reprendre une entreprise. Les banques demandent souvent un apport personnel important, preuve que l’entrepreneur est investi dans ce projet.

L’apport personnel sert aussi souvent à payer les frais comme les droits et les taxes… Il permet aussi de commencer son activité sans difficulté financière. Cet argent va sur le compte courant d'associé.
Lors de la simulation de demande de crédit professionnel le montant de l'apport personnel sera obligatoirement demandé.

Quel apport pour monter son entreprise ?

Les banques demandent en moyenne un apport de 30% (avec le besoin en fonds de roulement ) pour une création d'entreprise, 20% pour la reprise d'une entreprise, 10% pour l'achat ou une construction de murs commerciaux (y compris les frais de notaire et les autres frais).

Comment se constituer ou augmenter un apport personnel ?

Un apport personnel n'est pas constitué de prêts bancaires à la consommation contractés pour le projet de création d'entreprise. Il peut être composé :
  • d'épargne personnelle (comme le déblocage anticipé d’un plan d’épargne salariale ou d’épargne collectif)
  • de dons de la famille ou des amis (appelé aussi love money). Une prise de participation au capital d'une entreprise offre à la personne qui la réaliser un avantage fiscal sous forme de réduction d’impôt.
  • de prêts d'honneur (sans garanties personnelles ou réelles) venant d'associations comme Initiative France, BPI France ou le Réseau Entreprendre, ou de prêt d'honneur régionaux. L'obtention d'un prêt d'honneur est obligatoirement couplée avec un prêt bancaire.
  • d'aides financières de Pôle Emploi appelées l'ACCRE ou NACRE (pour les demandeurs d'emploi).

Les entrepreneurs peuvent aussi faire appel au financement participatif comme le Crowdfunding ou crowdlending via des plateformes en ligne sur internet ou faire des demandes de subventions( pour des projets innovants comme la Bourse French tech le dispositif PRI faisabilité par exemple).

Autre solution : les Business Angels, des personnes qui aident les porteurs de projets et investissent des fonds personnels dans cette entreprise. En 2021, l'activité de ces "anges" a atteint un record avec 69,5 millions d'euros investis. Le secteur qui a le plus retenu l'attention est le numérique : à lui seul 36 % des investissements.

Il ne faut pas oublier les fonds d'investissement, qui peuvent apporter de l'argent dans les projets à fort potentiel contre un retour sur investissement. Ils interviennent souvent au démarrage de l'entreprise et pas à la création proprement dite en entrant dans son capital.

Les entrepreneurs peuvent aussi demander un microcrédit.

Pour en savoir plus vous pouvez retrouver la liste des aides possibles pour les entrepreneurs sur ce site internet https://bpifrance-creation.fr/

Comment financer un projet professionnel sans apport ?

Financer un projet sans apport est difficile, les banques risquent de ne pas suivre et de vous donner un prêt professionnel.

Il est possible toutefois pour un entrepreneur de faire une demande de rachat de crédits (de ses prêts personnels) et de demander en plus une trésorerie complémentaire qui pourra servir d'apport personnel.

J'ai un apport personnel suffisant et maintenant ?

Lorsque le pourcentage d’apports personnels est satisfaisant, la banque a plus de chance de vous suivre et de financer votre dossier avec un prêt bancaire professionnel.

Il faudra aussi, en plus de l'apport personnel, répondre à d'autres critères afin d'obtenir un financement bancaire : avoir un business plan solide, un projet de qualité bien travaillé, un faible niveau de risque, une situation financière et patrimoniale personnelle stable...

Article mis à jour le