Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Difficultés financières des ménages : le recours aux crédits
  Surendettement

 

La crise financière internationale et ses conséquences sur l’économie accentuent les difficultés financières et budgétaires des ménages les plus fragiles

La crise financière internationale et ses conséquences sur l’économie accentuent les difficultés financières et budgétaires des ménages les plus fragiles selon une récente enquête de l’Observatoire des Crédits aux Ménages.

Les ménages fragiles ne sont pas plus nombreux en 2009 qu’en 1998, période de croissance économique. Ils représentent aujourd’hui 4,2% de l’ensemble des ménages. En revanche, ils paraissent encore plus fragiles de nos jours avec des difficultés financières qui s'accentuent. Près de 52% d’entre eux ont vu leurs revenus diminuer depuis deux ans alors que 86% ont dû faire face à des dépenses imprévues ou exceptionnelles. Par conséquent, plus de 50% considèrent leurs dépenses de la vie courante très difficilement supportables pour leur budget alors qu’ils n’étaient que 20,2% en 2007.

L’augmentation des dépenses contraintes est un des facteurs d’explication de la dégradation de leur situation. Les difficultés des ménages fragiles sont à rapprocher de la montée du surendettement constatée depuis quelques mois par la Banque de France. Mais, qui est concerné par le surendettement et où trouve-t’il son origine ? L’enquête typologique sur le surendettement souligne qu’il est d’abord lié à un accident de la vie (séparation, décès, chomage ...) et à une baisse du revenu.

Dans ces conditions, la question du recours au crédit des ménages fragiles doit être examinée attentivement. Alors que leur capacité d’endettement se réduit, un recours au crédit responsable peut permettre de mieux gérer leur trésorerie et de faire face aux dépenses de la vie courante et aux dépenses exceptionnelles. Aujourd’hui, plus de 50% des ménages fragiles ont des s'accentuent et détiennent un crédit consommation soit 21,3% de l’ensemble des ménages. C’est pourquoi, afin de retrouver une situation financière plus stable et un taux d’endettement diminué, le rachat de crédit est une solution à envisager.

L’enquête souligne aussi qu’en dix ans, la part des ménages fragiles sans crédit est passée de 1,1 à 1,5%. La part des jeunes ménages fragiles de 34 ans et moins est passée de 28,3% en 1999 à 16,8% en 2009. La proportion des ménages fragiles de 65 ans et plus atteignait 19,1% fin 2008 contre 6,6% en 1998. Les chiffres deviennent meilleurs.

Je simule mon rachat de crédits

Twitter icon
Facebook icon
Google icon