Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 

Logo Crédigo

Appelez-nous au 03 22 66 56 56

Payer des droits de successions : nos solutions de financements

Financer les droits de succession avec un prêt de trésorerie hypothécaire

Signature contrat entre 2 personnes avec crayon dans la main
Ce prêt de trésorerie peut être utilisé pour financer :
  • Le recouvrement des droits et frais de succession ;
  • Les impôts sur la succession ;
  • Les dettes éventuelles restantes ;
  • Le rachat de soulte ;
  • La sortie d’indivision : en rachetant le montant de la part ou des parts indivises

Financer vos droits succession ➔ Etre rappelé ➔

Si vos droits de succession et l’ensemble des frais à régler sont estimés supérieurs à 50. 000 euros, et que vous êtes propriétaire d’un ou de plusieurs biens immobiliers sur lesquels aucun prêt ni hypothèque n’est en cours, vous pouvez demander un prêt de type in fine ou amortissable, garanti soit par une hypothèque sur un bien immobilier, soit par un nantissement sur une assurance vie ou sur un autre actif financier.

Le montant pouvant être accordé en trésorerie du prêt hypothécaire dépendra de la valeur expertisée du patrimoine que vous pouvez apporter en garanti et du ratio hypothécaire. Ce ratio pourra au maximum être de 70% de la valeur du bien.

Notre service patrimonial pourra vous proposer des solutions de financement par des prêts de trésorerie hypothécaire pouvant aller de 3 à 25 ans. Sachez que vous pouvez également garantir votre prêt par une hypothèque sur le bien concerné par les droits de succession.

Recourir à un emprunt bancaire classique pour payer les droits de succession

La possibilité de recourir aux emprunts bancaires est possible pour payer les droits de succession. Pour le règlement de droits inférieurs à 75.000 euros, vous pouvez demander un crédit à la consommation, ou un prêt personnel.

Si la succession inclut un bien immobilier, vous pouvez envisager de demander un emprunt immobilier. Notre service patrimonial peut vous apporter également sur ce point des solutions de financement, contactez-nous.

Comme pour tout autre emprunt, votre situation financière sera analysée, vous devrez donc apporter, selon le type de prêt et son montant, des garanties ainsi que souscrire à une assurance emprunteur.

N’hésitez pas à contacter notre service patrimonial qui pourra vous conseiller sur le financement adapté à votre situation pour le règlement de vos droits de succession.

Rappel sur les différents frais à payer lors d’une succession

Les droits de succession

Si vous avez accepté un héritage vous devez payer des droits. Même si votre héritage est très important, il est parfois difficile de disposer des sommes pour payer ces droits. Vous devrez donc avoir recours au prêt de trésorerie hypothécaire et garantir un bien propre vous appartenant pleinement.

Les frais liés à la succession

Les frais de succession correspondent aux frais de notaires, aux frais d’entretien et de conservation des biens immobiliers, mais aussi aux taxes et impôts si la succession est difficile et prend du temps.

La sortie d’indivision

La sortie d'indivision est envisageable lors de désaccord entre les héritiers. Par exemple votre frère veut vendre et vous souhaitez conserver le bien immobilier. Il vous faudra sortir de l’indivision en rachetant la soulte correspondant à la part de votre frère. Le notaire devra faire l’estimation de votre bien immobilier et vous pourrez demander un prêt de trésorerie hypothécaire pour sortir de l’indivision et payer la soulte.

Comment obtenir des fonds dans l’attente de la succession ?

Si vous ne souhaitez pas renoncer à votre succession, vous devrez trouver des fonds pour :

  • Payer les frais de succession, car la vente peut prendre plus d'un an (pour les actifs de grande valeur, le processus de vente peut être long)
  • Payer les factures, les taxes et les frais de copropriété
  • Prendre des dispositions pour mettre en valeur le bien lors de la vente.

Dans ces cas, voici ce que vous pouvez faire :

  • Demander un prêt hypothécaire pour obtenir une trésorerie
  • Hypothéquer la maison ou l'appartement dont vous avez hérité
  • Emprunter jusqu'à 50% de la valeur de la propriété
  • Choisir le remboursement In Fine : il s’agit d’effectuer des mensualités d'intérêts sur le prêt, suivies d'un remboursement forfaitaire du capital principal à l'issue de la durée maximale de 10 ans.

Qu’est-ce que l’hypothèque ?

L'hypothèque est un type de garantie de prêt immobilier. C'est une promesse faite par le propriétaire à un prêteur qui s'engage à maintenir un droit sur son bien immobilier pour s'assurer que l'emprunteur remboursera le prêt. En d'autres termes, l'hypothèque est une forme de sécurité qui permet au prêteur de récupérer les fonds prêtés si l'emprunteur ne les rembourse pas. Si l'emprunteur ne rembourse pas le prêt, le prêteur peut saisir le bien et le vendre pour récupérer l'argent qui lui est dû.

Article mis à jour le