Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 

Logo Crédigo

Appelez-nous au 03 22 66 56 56

Qu'est-ce que le PERP ou Plan Epargne Retraite Populaire ?

Le PERP ou Plan Épargne Retraite Populaire est un produit d’épargne à long terme qui permet d’obtenir un revenu supplémentaire à la retraite. Il n'est plus proposé depuis le 1er octobre 2020. Il est peu à peu remplacé par le Plan Epargne Retraite ou PER.

Le principal objectif du Plan Épargne Retraite Populaire ou PERP

Revenu supplémentaire retraite

Son principal objectif est d’inciter les Français à placer leurs économies par capitalisation en complément de retraite. c'est une épargne à long terme. Dans le jargon des professionnels, on dit que c’est un produit tunnel, en effet son épargne est convertie obligatoirement en une rente versée à vie.

De plus, il est possible de verser des sommes supérieures à la limite de 10% de son revenu imposable puisque les droits à verser non utilisés sont reportables pendant trois ans.

Comment fonctionne le PERP ?

Les versements peuvent être périodiques et à montant fixe ou alors libres et sans conditions de montant. Tous les ans l'organisme gestionnaire doit fournir le montant des frais, une estimations de la rente viagère, évolution du compte et vous informer sur les conditions de transfert du contrat.

Cette épargne est bloquée jusqu'à la retraite sauf exceptions. L'épargne accumulée est alors versée sous forme de rente. Mais il est possible de demander qu'une partie de cette épargne soit versée en capital (20 % capital et 80% rente). Si le montant de la rente est inférieur à 100 euros par mois, l'assureur peut décider de verser la totalité de l'argent en capital.

Un Perp est comme un contrat d'assurance-vie avec trois types de contrat possibles : un contrat en rente viagère différée, en unité de rente ou multi-supports.

Qui peut bénéficier d'un perp ?

Ce type de placement s'adresse surtout aux personnes en activité. Il n'existe pas de condition d'âge.

PERP et fiscalité-impôts ISF : est-ce intéressant d'ouvrir un perp ?

Posséder un plan épargne retraite populaire permet d'avoir une fiscalité très avantageuse et de baisser son impôt sur le revenu. Le Perp se caractérise par un avantage fiscal très puissant : plus vous êtes imposé, plus l’économie d’impôt est élevée. C’est la raison pour laquelle ce placement s’adresse prioritairement à des contribuables soumis à un taux d’imposition d’au moins 30%.

Pour les personnes payant l’ISF, le PERP offre l’avantage d’y échapper. Ainsi durant la phase d’épargne, le capital accumulé sur le PERP sort de l’assiette imposable. Et pendant la phase de rente viagère, la valeur de capitalisation de la rente échappe aussi à l’ISF, à condition d’avoir alimenté le contrat régulièrement pendant au moins quinze ans.

Cette déduction ne peut pas dépasser un plafond global fixé pour chaque membre du foyer fiscal. Les versements dans le PERP sont déductibles du revenu net global imposable dans la limite de 10% de celui-ci, avec un minimum de 4114 euros et un maximum de 32.909 euros (pour les versements en 2021).

Sortie anticipée : quand le déblocage du PERP est-il possible ?

Normalement le moment de déblocage du PERP est le départ à la retraite mais il existe des exceptions pour une sortie anticipée, comme :
  • la fin des droits de l’assuré aux allocations chômages
  • la cessation d’activité non salariée à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire
  • le surendettement
  • l'invalidité
  • le décès du conjoint ou du partenaire de Pacs

Par ailleurs, tous les PERP prévoient désormais, lorsque le souscripteur décède pendant la phase d’épargne, de verser les droits acquis aux bénéficiaires désignés (conjoint, enfants mineurs).

Lors de ces possibilités de sortie, ces droits versés peuvent être soit sous la forme d’une rente viagère, soit sous la forme d’une rente temporaire d’une durée minimum de 10 ans ou encore sous la forme d’une rente d’éducation versée lors des études supérieures de l’enfant dès 18 ans et jusqu’à ses 25 ans.

Rente viagère ou possible sortie en capital : comment récupérer l'argent d'un perp ?

Une fois l’âge de la retraite atteint, une seconde étape se déclenche : l’assureur vous reverse le capital constitué sous la forme d’une rente viagère.

Celle-ci est fiscalisée, comme la pension de retraite, après un abattement de 10%, mais il est possible d’une sortie partielle de 20% du capital sur lequel il subit des prélèvements sociaux de 7,4%.

Le gros point positif du PERP est la possibilité de récupérer 100% de son épargne en capital en achetant sa première résidence principale. Pour remplir cette condition, il suffit de ne pas avoir était propriétaire de sa résidence principale dans les deux années qui précédent le dénouement du PERP.

PER individuel, collectif ou d'entreprise obligatoire : quelle différence entre per et perp ?

En 2019, la loi pacte a créé trois nouveaux plans d’épargne retraite : le PER individuel (Perin), le PER collectif (Percol) et le PER obligatoire. Le Perp reste en place, les virements vers ces placements sont possibles. Le PER individuel ­ est ouvert à tous, sans condition d’âge ni de situation professionnelle.

Les nouveaux contrats cohabitent avec les anciens dispositifs d’épargne retraite ( contrat Madelin, Article 83, PERP, etc.). Mais ces derniers vont disparaître peu à peu car ils ne sont plus commercialisés depuis le 1er octobre 2020.

Un perp peut aussi être être transformé ou transféré vers les nouveaux PER (individuel ou mis en place par entreprise). Des frais de transferts peuvent être appliqués – sans dépasser 5 % de la provision mathématique du contrat. Ils deviennent obligatoirement nuls après 10 ans.

Sur un Perp, les capitaux décès sont versés au bénéficiaire obligatoirement sous forme de rente (sauf si l'encours du Perp est faible). Sur un PER, le bénéficiaire du contrat pourra choisir entre la rente ou le capital.

Article mis à jour le