Les freins et obstacles au rachat de crédit

Rachat de crédit

Il est possible qu’un établissement prêteur refuse votre demande. Quels sont les critères rédhibitoires, les freins qui peuvent bloquer une demande ? On vous explique.

Les critères rédhibitoires pour faire un rachat de crédit

Rachat de crédit rapide

Le rachat de crédit peut être une solution pour réduire ses mensualités et son taux d’endettement mais comme toute demande de crédit, il existe des critères, des demandes de garanties à respecter.

Il existe plusieurs raisons ou freins qui peuvent entraîner un refus de demande de rachat de crédit.

 

Revenu irrégulier et travail pas stable peuvent être un obstacle au rachat de crédit

 

Le banquier va demander des revenus réguliers et assez élevés, les bas salaires seront donc pénalisés. Le contrat de travail sera aussi observé attentivement pour voir si l’emploi est pérenne et stable. Pour les professions indépendantes, les commerçants, la banque veut au moins trois ans d’activité, que le revenu soit constant et exigera les trois derniers bilans.

Attention aux relevés bancaires

Les relevés bancaires seront épluchés pour voir si vous avez une capacité de remboursement et si vous gérez votre budget. Si le demandeur présente des signes d’achats compulsifs ou des dépenses régulières dans des jeux d’argent et de hasard (PMU, paris sportifs, dettes de jeux…), son dossier sera recalé. Attention aussi si la personne multiplie les crédits et notamment ceux renouvelables. Toutes formes de dépendance peuvent être rédhibitoires.

Un taux d’endettement trop élevé peut un critère de refus

Un taux d’endettement trop élevé est un autre critère qui peut mener à un refus. Si ce taux est supérieur à 33% les établissements bancaires ont tendance à dire non. En effet, ce chiffre reflète une situation budgétaire trop compliquée.

Impossible d’obtenir un rachat de crédit avec une liquidation en cours

Lorsqu'une société en situation de fragilité financière ne parvient plus à faire face à ses échéanciers,une procédure de liquidation judiciaire est engagée. Une fois celle-ci terminée, le client doit en faire part à son banquier quand il présente son dossier. Si des erreurs et des fautes de gestion du demandeur sont mises en avant, le rachat de crédit pourra être plus compliqué à obtenir.

Être fiché à la Banque de France

Si le demandeur est locataire être inscrit au FICP est un frein. Si le demandeur est propriétaire moins de souci mais le bien immobilier sera mis en garantie.