Les SCPI et les OPCI, des solutions pour rentabiliser un investissement dans la pierre

Crédit immobilier

Les SCPI et les OPCI permettent aux particuliers de se constituer un patrimoine et donc un revenu immobilier sans se préoccuper de la gestion de leurs biens

Les SCPI et les OPCI, des solutions pour rentabiliser un investissement dans la pierre

Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) et les OPCI (Organismes de Placement Collectif Immobilier) permettent aux particuliers de se constituer un patrimoine et donc un revenu immobilier sans se préoccuper de la gestion de leurs biens tout en mutualisant les risques. Et cela a de plus en plus de succès auprès des épargnants.

Qu’est-ce qu’une SCPI, société civile de placement immobilier ?

Une société civile de placement immobilier ou SCPI est un investissement dans la pierre à moindre risque. Les SCPI sont des sociétés de gestion qui collectent des fonds auprès de plusieurs épargnants, sélectionnent les biens immobiliers et les locataires, s’occupent de l’entretien et redistribuent une part des bénéfices aux associés. C’est investir dans l’immobilier, la gestion en moins.

Une société civile de placement immobilier ou SCPI est un investissement dans la pierre à moindre risque. Les SCPI sont des sociétés de gestion qui collectent des fonds auprès de plusieurs épargnants, sélectionnent les biens immobiliers et les locataires, s’occupent de l’entretien et redistribuent une part des bénéfices aux associés. C’est investir dans l’immobilier, la gestion en moins.

Quelles sont les différentes formes de SCPI ?

Les SCPI de rendement cherchent à assurer un revenu régulier aux investisseurs, c'est l'un des moyens les plus efficaces pour investir dans l'immobilier sans locataire.

Les SCPI de valorisation ont pour objectif principal de dégager la meilleure plus-value lors de la revente des biens. Leur durée de vie est généralement fixée aux alentours de 15 ans.

Les SCPI fiscales peuvent adopter chacune des deux stratégies : elles visent en priorité à associer l’investissement dans la pierre à un crédit d’impôt pour baisser ses impôts et bloquer son épargne.

Des records en chiffres et en arnaques en 2019

Le taux de rendement des SCPI a dépassé les 4 % en 2019, un record ! Selon la plateforme France SCPI, la collecte nette se monte à 8,1 milliards € (contre 6,3 milliards en 2017 année du précédent record).

Les arnaques explosent aussi dans le même temps que les rendements. Les services de l’Autorité des marchés financiers (AMF) notent une hausse des réclamations en 2019, avec un pic de 43 appels en novembre 2019. 250 demandes sont relatives à des fausses SCPI et 30% des épargnants ont alors indiqué avoir perdu de l’argent. Une perte d’un montant total de 4,7 millions d’euros est avancée par l’AMF.

Une SCPI pour le vin

La société « la Française » a lancé en 2020 une (SCPI originale : la SCPI « LF Les Grands Palais », la première dans le secteur du vin. Sur le même principe que l’immobilier, l’investisseur achète des parts de domaines viticoles. Les différentes propriétés viticoles sont louées avec un bail rural à long terme à des exploitants. Le prix de la part est fixé à 10000 euros.

Qu’est-ce qu’un OPCI, organisme de placement collectif immobilier ?

Un organisme de placement collectif immobilier ou OPCI est une solution d’investissement dans la pierre plus dynamique que les SCPI.

Entreprises comparables aux SCPI, ils proposent des investissements dans la pierre aux épargnants mais aussi d'autres formes d’investissement : ils peuvent en effet investir que 60% de leurs fonds dans l’immobilier et placer jusqu’à 30% de leur financement dans d’autres actifs, une formule à la fois plus dynamique et plus rassurante.

Quelles sont les différentes formes d’OPCI ?

Les OPCI peuvent adopter deux formes juridiques différentes, les FPI (Fonds de Placement Immobilier) et les SPPICAV (Sociétés de Placement à Prépondérance Immobilière à Capital Variable). La distinction est alors d’ordre fiscal pour les épargnants : les bénéfices tirés d’un FPI sont imposés au titre de revenus fonciers tandis que ceux qui résultent d’une SPPICAV sont taxés comme des revenus de capitaux mobiliers.

Rédacteur