Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Choisir le montant et la durée d'un crédit immobilier
  Credit immo

 

Pour souscrire à un crédit immobilier, le taux d’endettement ne doit pas dépasser 33% des revenus sur une durée généralement comprise entre 15 et 30 ans.

Evaluer sa capacité d’emprunt avant l’étude des différentes offres

Tout d’abord avant de contracter un prêt immobilier avec sa banque, il est important d'établir un plan de financement tenant compte de vos revenus, de vos charges, de votre apport personnel et de votre capacité d’emprunt. Votre taux d'endettement ne devra pas dépasser les 33% de vos revenus annuels.

Le seuil des 33% d'endettement est un chiffre conseillé par les établissements bancaires pour éviter une situation de surendettement. Cependant pour les revenus variables dans le temps, les banques prêteuses seront plus prudentes et pourront ramener le taux d’endettement à 25% au lieu de 33%. Ce calcul sera déterminé au cas par cas en fonction de la situation financière de chaque emprunteur.

Il est également important de prendre en compte son reste à vivre, celui-ci détermine le montant mensuel disponible après le remboursement de vos crédits et le paiement de vos factures. Ensuite, le plus important est de toujours comparer les différentes offres proposées par les établissements bancaires existants.

Les différents éléments à comparés pour une offre de prêt immobilier sont :

  • Le taux qui peut être fixe ou variable,
  • La durée d’emprunt qui est généralement comprise entre 15 et 25 ans en moyenne,
  • Les frais de dossier dont les frais de notaires qui représentent environ 3% pour un logement neuf et 8% pour un logement ancien,
  • Le cout de l’assurance emprunteur qui est une nécessité pour la banque afin d’accorder un crédit immobilier.

Choix d’une offre immobilière en fonction de sa situation

Dans le choix de son prêt immobilier, l'impact du taux d’emprunt sur le cout total du crédit n'est pas le seul élément qui rentrent en ligne de compte, en effet la durée du prêt joue aussi un rôle prépondérant sur le remboursement des intérêts.

Avec la conjoncture actuelle et depuis la crise des surprimes, une évolution des durées de crédit immobilier a été constatée en France pouvant atteindre 30 ans d’emprunt, ce qui pourrait paraitre intéressant au premier abord.

En réalité, contracter un crédit immobilier sur 30 ans, n'est pas forcement la meilleure solution, car l’allongement de la durée d’un crédit immobilier provoque une augmentation importante du coût total du crédit et profite à la banque prêteuse ou l’organisme de crédit.

C’est pour cela qu’il est préférable de ne pas emprunter sur une durée de plus de 20 ans et d’optimiser un maximum son apport personnel qui sera un véritable atout. Avec un apport au moins de 10%, les établissements financiers seront plus enclins à vous accorder un prêt.

De plus, il est important de profiter des différents prêts aidés pour le logement :

  • Le prêt à taux zéro qui est réservé aux primo-accédant.
  • Le prêt entreprise permettant d’obtenir un taux à 1% sur une certaine partie somme.
  • Les prêts aidés à 0% par différentes communes du territoire français.

Enfin, le choix de son assurance emprunteur peut se révéler déterminant dans le cout total du crédit, en passant par un courtier d’assurance tels que Assurgo, des économies jusqu’à 10 000 euros peuvent être réalisées. A savoir que pour le mois de Mai 2017, la durée moyenne des crédits immobiliers est de 213 mois soit 17 ans et 9 mois.

Maintenant que vous avez tous les éléments à votre disposition, chacun pourra agir en fonction de ses besoins et de ses ressources. Vous pouvez aussi contacter un courtier en immobilier pour vous conseiller et vous accompagner dans vos démarches.

Je simule mon rachat de crédits

Twitter icon
Facebook icon
Google icon