Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 

Logo Crédigo

Appelez-nous au 03 22 66 56 56

Quels sont les métiers à risque pour les assurances de prêts ?

Les assureurs ont une liste précise des métiers à risques, qui peut varier d’une compagnie d'assurance à l’autre. Ces professions, très diverses, ont chacun leurs spécificités. On vous explique.

Qu'est-ce qu'un poste à risques ou un travail dangereux selon les assureurs ?

Quels sont les métiers à risque pour les assurances de prêt ?

Pour obtenir un prêt immobilier il faut aussi souscrire une assurance emprunteur, afin de couvrir les éventuels risques d'impayés en cas d'accidents, de maladies... Les établissements prêteurs via des compagnies d'assurance veulent se prémunir contre une éventuelle incapacité de remboursement. Certains métiers présentent plus de risques que d'autres et entrent en compte dans le calcul du montant de la mensualité de l'assurance de prêt immobilier.

Pour évaluer précisément ces risques l'assuré doit remplir un questionnaire sur son métier, avec des questions précises sur ses conditions de travail, les appareils (armes, voitures ou autres...) avec lesquels il travaille, les sinistres passés, ainsi que les anciens arrêts de travail, l'état de santé actuel... En fonction des réponses au questionnaire la tarification du contrat est estimée.

En cas de métiers dangereux, les assureurs peuvent appliquer l'exclusion des garanties. Cette exclusion est rachetable en contrepartie du paiement d'une majoration, Une surprime est appliquée dans certains cas afin de se prémunir des risques plus ou moins grands.

Il n'y a pas de définition précise du montant de la surprime appliquée qui est à la discrétion de l'assureur, selon ses propres critères. Cette surprime s'applique sur toutes les garanties, invalidité, IPP, IPT, la garantie décès et arrêts de travail ITT selon les cas.

Certaines compagnies d'assurance peuvent aussi refuser de couvrir l’emprunteur purement et simplement avec une assurance de prêt. Le choix de refuser d'assurer la personne doit être motivé et expliqué.

L'assuré peut aussi demander des garanties renforcées et des franchises spécifiques, adaptés à ces besoins (couverture des incidents, des accidents, et autres problèmes liés à l'exercice de sa profession). Autre possibilité : l'assuré peut faire le choix de prendre une assurance classique de prêt immobilier qui ne prend pas en compte son métier mais il n'y aura pas de prise en charge en cas d'accidents ou évènements liés à cette profession à risque.

Assurance de prêt : quels sont les métiers à risque pour les assureurs et pourquoi ?

La liste des métiers dits à risques ou professions dangereuses est longue mais aussi diverse, Elle touche différents secteurs parfois fort éloignés les uns des autres. Mais ce qui relie ces professions à risque c'est le degré et le niveau de risque pris par l'assuré. Ce dernier peut être confronté à tous les types d'événements (accidents, conflits, attentats ou catastrophes naturelles...) Nous allons les aborder un peu plus en détail (de façon non exhaustive) :

Le sapeur-pompier et le secouriste :

Ce professionnel fait des interventions au quotidien, lors de catastrophes naturelles, de pollution chimique, d'accidents de la circulation... Il est exposé tous les jours aux dangers pour sauver les autres. Lui-même peut être victime d'accidents, être blessé, exposé aux fumées, travaillé en hauteur.

Le convoyeur de fonds, agent de sécurité :

Ces professions à risques, en contact avec de l'argent et/ou du public, sont très exposées à des agressions, des risques d'attaque à main armée. Leur intégrité physique peut donc être touchée.

Le diplomate ou homme politique exposé :

Pour le diplomate tout dépend du lieu de localisation de l'ambassade (Europe ou un pays en guerre par exemple), de l'environnement, de la présence de service de sécurité... L'homme politique peut être exposé aux violences, agressions, menaces.

Le gendarme, policier, force de l'ordre, militaire :

Ces catégories de professionnels, armés le plus souvent, sont exposés aux situation de dangers, à l'utilisation d'armes, ils travaillent dans des zones de conflit et a un risque élevé de blessures importants et aussi d’invalidité.

Les professionnels travaillant dans le nucléaire, le pétrole ou le gaz :

Ces derniers travaillent en contact direct ou indirect avec des substances dangereuses, et sont exposés aux produits radioactifs toxiques, rayons X... Certains travaillent aussi en mer sur des plateformes offshore. Ils sont exposés aux risques de blessures, brulures...

Les intermittents du spectacle et professionnels du cirque  :

Lors de leur prestations ou numéros sur scène (parfois en hauteur) ou dans la rue, les artistes peuvent présenter des risque de chutes et de blessures.

Le pilote de ligne :

Un pilote de ligne a plus de risque de mourir dans un accident d'avion, de subir les risques météorologiques ou techniques. Il travaille souvent en horaire décalé.

Le pharmacien :

Ce professionnel de la santé est au contact de produits dangereux, de malades. Il est exposé à un risque possible de chutes (avec les produits placés en hauteur) mais aussi de cambriolages et de blessures. Le pharmacien peut bénéficier d'une assurance de prêt spécifique aux professions médicales.

Les ouvriers notamment dans le bâtiment comme couvreur :

Les ouvriers dans le bâtiment ont des risques d'exposition aux produits dangereux qu'ils manipulent, mais aussi d'accidents avec des outils coupants, des risques de chutes et de possibles problèmes de santé dus à des gestes répétitifs (problèmes musculaires, de lombaires...). De plus certains travaillant en extérieur subissent les aléas météos et les risques liés au climat (chaleur, neige, pluie).

Le moniteur de ski, de plongée sous-marine, de sports extrêmes :

Le moniteur de ski, de plongée sous-marine ou de sports extrêmes peut présenter des risques de blessures, de chutes, d'accidents liés à la météo (avalanche..). Son activité peut dépendre de la météo, il lui faut donc aussi une assurance chômage, en plus de celle décès, ITT, IPT et PTIA.

Le marin ou le pêcheur :

Ce professionnel de la mer présente un fort risque de submersion, de naufrage, de noyade... Il peut aussi avoir des accidents avec ces outils de travail (filets, bouts...)

Le journaliste :

Le journaliste ou reporter de guerre dans les pays à risques (pas le journaliste localier en France) risque d'être pris pour cible, blessé ou tué, lors de ces nombreux déplacements.

Le docker :

Le docker porte des charges lourdes, s'occupe de la manipulation de grosses machines... Il risque de se blesser, de se faire mal en manipulant ces charges lourdes.

Le chimiste ou biologiste, ou l'artificier :

Ces professionnel ont un métier impliquant la manipulation de produits dangereux, explosifs ou à risque, donc une probabilité plus grande d'être blessé ou brûlé.

Le chauffeur routier, dans les métiers du transport :

Sur les routes par tous les temps sur des milliers de kilomètres, il transporte tous types de marchandises (comme des matières dangereuses par exemple). Le risque d'accidents, d'arrêt de travail, d'invalidité est élevé.

L'agriculteur :

Il travaille avec des animaux (êtres vivants et imprévisibles) ou des machines/outils dangereux, il porte des charges lourdes et utilise des produits chimiques. Il est très exposé aux risques

Comment souscrire à une assurance emprunteur avec un risque aggravé ?

Si vous exercez un de ces métiers à risques, l'assureur-emprunteur sera plus compliqué à souscrire. Vous pourriez même être confronté à un refus en cas de risques trop grands. Vous avez toujours la possibilité de demander une délégation d'assurance de prêt. Pour assurer son crédit, il n’y a aucune obligation de passer par l’assurance de la banque, qu’on appelle « contrat de groupe ».

Depuis la loi Hamon, Lemoine et l'amendement Bourquin, vous avez la liberté de choisir et de comparer votre assurance emprunteur. La délégation d'assurance permet d'adapter son contrat à sa situation professionnelle, personnelle, de faire du sur-mesure.

Vous pourrez négocier, résilier ou renégocier votre contrat d’assurance si les garanties du nouvel assureur sont égales ou plus intéressantes que celles que vous avez déjà.

Vous pouvez demander l'accompagnement d'un courtier comme Crédigo dans votre démarche de délégation. N'hésitez pas à contacter un de nos experts au 03 22 66 56 56

Article mis à jour le