Quels sont les inconvénients du rachat de crédit ?

Rachat de crédit

Comme toute procédure financière, le rachat de crédit peut avoir des inconvénients, tout dépend de la situation personnelle de l'emprunteur

Les inconvénients du rachat de crédit

Les inconvénients du rachat de crédit

Avec la baisse des taux actuels, nombreux sont les particuliers qui ont recours au rachat de crédits pour différentes raisons notamment lorsque l'emprunteur :

- Rencontre des difficultés pour rembourser ses crédits.
- Souhaite renégocier un taux plus avantageux en fonction du marché et de la conjoncture économique du moment.
- Souhaite éviter le surendettement.
- Souhaite une trésorerie complémentaire pour financer un nouveau projet ou faire face à un imprévu.
- Souhaite allonger ou réduire ses échéances.
- Souhaite augmenter ou diminuer ses mensualités en fonction de sa situation financière et de son taux d’endettement.
- Souhaite regrouper l’ensemble de ses crédits dans une seule et même banque
- Souhaite racheter un prêt immobilier pour renégocier son taux.
- Etc

Cependant, comme toute procédure financière, il peut aussi y avoir des inconvénients, tout dépendra de la situation personnelle de chacun des emprunteurs. C'est un courtier spécialisé dans le rachat de crédit qui sera habilité à juger de la faisabilité des demandes de financement. Après les avantages du regroupement de crédits, voici donc les principaux inconvénients liés au regroupement de crédits.

Changement d'habitudes et de conseiller

Bien souvent, les Français restent plusieurs années dans le même établissement bancaire avec le même conseiller pour les accompagner dans la gestion de leur budget ou la réalisation de leurs projets. Même si cela implique de changer ses habitudes, il faut cependant garder à l'esprit que si l'on prend la décision de procéder à un rachat de prêt, c'est que les organismes prêteurs auxquels on est affilié ne nous apportent plus satisfaction.

Un prêt parfois plus long et plus coûteux

Le rachat de crédit permet de faire des économies à court terme mais pas toujours sur le long terme, tout dépend de votre endettement. La restructuration des crédits entraîne nécessairement l’allongement de la dette : en d’autres termes, le montant des mensualités diminue mais leur nombre augmente. Ce qui entraîne mécaniquement une augmentation du coût total du crédit.

Des frais à prendre en compte

Procéder à un groupement de crédit entraîne souvent des frais et il est primordial d'en prendre connaissance. Les indemnités de remboursement anticipé sont souvent inévitables, il faudra également compter les frais de dossiers, les frais de garantie et les éventuels frais de courtage… Pour un crédit à la consommation, les frais sont dus seulement lorsque le remboursement dépasse 10 000 € (0,5 à 1 % du capital selon la durée de remboursement restante) et pour un crédit immobilier, ces frais se montent au maximum à 3 % du capital restant dû.

Bien évidemment, la personne qui s'occupera du groupement de vos prêts doit prendre en compte ses frais et vérifier que le rachat en vaut toujours la peine malgré les différents coûts.

La faisabilité du projet

Enfin, il faut garder à l'esprit que certains freins peuvent compromettre le rachat de crédit. Il faudra donc choisir avec soin l'organisme en charge du processus afin de vérifier la faisabilité du projet. Votre conseiller devra prendre le temps de vous expliquer les tenants et les aboutissants de l'opération tout en négociant des taux plus intéressants.

Si vous souhaitez recevoir des renseignements, n’hésitez pas à nous contacter ou effectuer une simulation de rachat de crédit en ligne. Nos conseillers sont à votre écoute au 03 22 66 56 56 pour répondre à toutes vos questions sur les éventuels inconvénients mais aussi sur les avantages.

Rédacteur