Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 

Logo Crédigo

Appelez-nous au 03 22 66 56 56

L’assurance chômage pour un prêt immobilier

Assurer son prêt immobilier est une condition pour obtenir un prêt immobilier. Inclure la perte d’emploi comme événement qui permet de couvrir le remboursement de son prêt par son assureur est possible. Crédigo vous en dit plus.

L’assurance emprunteur en cas de chômage : de quoi s’agit-il ?

Qu'est-ce que la garantie chômage pour un prêt immobilier ?

L’assurance chômage est une option proposée par certaines compagnies d’assurances. L’assuré peut souscrire en plus des garanties obligatoires, que sont la garantie décès et incapacité, une extension de son assurance de prêt immobilier au cas de perte d’emploi.

Cette option permet à l’assuré de bénéficier d’une protection supplémentaire pour rembourser le prêt si l'emprunteur est déclaré au chômage de manière involontaire.

Si les conditions sont remplies, l’assurance permettra de couvrir les mensualités jusqu'à ce que l'emprunteur retrouve un emploi.

La durée de la couverture varie selon les contrats, mais elle peut généralement aller jusqu'à 12 mois.

Points de considération sur votre assurance perte d’emploi

Outre votre situation personnelle (état de santé, activité professionnelle, etc.), vous devez être attentif à plusieurs points concernant l'offre de garantie chômage :
  • La durée de l'assurance-chômage : Généralement, l'assurance-chômage ne couvre que les prêts jusqu'à 4 ans (renouvelables). La couverture de l'assurance-chômage dépasse rarement 18 mois consécutifs.
  • La période de carence : Il s'agit de la période de temps prévue après votre souscription pendant laquelle vous n'êtes pas encore couvert (généralement 6 à 12 mois après la signature du contrat).
  • La période de franchise : Il s'agit de la durée prévue après votre perte d’emploi, sans couverture immédiate (généralement entre 3 et 9 mois après votre licenciement).

Souscrire à une garantie perte d’emploi

Tout d’abord il faut savoir que contrairement à l’assurance décès et invalidité (qui sont les garanties minimales), l’assurance perte d’emploi n’est pas obligatoire.

La souscription ou non à la garantie chômage dans une assurance de prêt dépend de votre profil. En effet, très peu de compagnies d'assurances ou organismes de crédit proposent une assurance chômage aux personnes en situation de précarité.

En pratique, on vous demandera souvent :
  • D’être salarié.
  • D’avoir un contrat à durée indéterminée (généralement avec au moins 6 mois d’ancienneté).

L'âge peut aussi être un critère déterminant pour obtenir l’extension de garantie perte d’emploi dans un contrat d’assurance emprunteur. En effet, si vous avez plus de 55 ans, vous aurez probablement plus de difficulté à convaincre l’assureur qu'une personne dans la trentaine.

Nous avons comme partenaire Assurgo, spécialisé dans la recherche d’offre d’assurance de prêt immobilier. N’hésitez pas à déposer votre demande pour recevoir de premières propositions.

Coût de l’assurance perte d’emploi

Le coût de l’assurance perte d’emploi dans le cadre d’un prêt immobiliers va dépendre du mode de calcul choisi par l'assureur :

La prime d’assurance peut être calculé sur le capital emprunté ou sur les mensualités du prêt.

Le coût de ce type de garantie dans prêt varie généralement :
  • Entre 0,3 % à 0,7 % du montant du capital si l'on choisit de calculer sur le capital emprunté
  • Entre 1% et 7% du montant des échéances de remboursement mensuel, si le calcul est effectué en fonction des remboursements mensuels.

Par conséquent, les coûts de votre assurance chômage peuvent varier considérablement en fonction de la compagnie d'assurance que vous choisissez.

Le niveau de mensualités de votre assurance de prêt aura une incidence sur le paiement mensuel total de votre prêt.

Ainsi il est fortement conseiller de comparer les devis des organismes d’assurance, vous permettant de trouver l’assurance emprunteur qui correspond à vos besoins.

Votre âge, votre domaine d’activité, peuvent être des facteurs qui augmentent le coût de cotisation de votre assurance perte d’emploi. L’assurance estimant qu’il supporte plus de risque à vous assurer.

Déclenchement de l’assurance perte d’emploi

Si vous perdez votre emploi, vous devez communiquer rapidement avec votre compagnie d'assurance en lui transmettant ces documents :
  • Votre contrat de travail,
  • La lettre de licenciement,
  • L’attestation de Pôle Emploi. Vous devez également bénéficier de l'allocation d'aide au retour à l'emploi.

Selon la compagnie d'assurance, vous devrez également fournir d'autres documents. Une fois cela effectué, la compagnie d’assurance vous indemnisera selon les modalités prévues dans votre contrat.

Article mis à jour le