Rachat de crédit : quels sont les frais pour le regoupement de vos crédits

Rachat de crédit

Un rachat de crédit engendre des frais à prendre en compte qui seront intégrés au nouveau prêt. Ces frais sont pris en compte sur le cout total du crédit.

Rachat de crédit : quels sont les frais pour le regoupement de vos crédits

Pénalités de remboursement anticipé ou IRA

Lorsqu’un rachat de crédit est effectué, la nouvelle banque qui regroupe les prêts va devoir rembourser le restant dû à votre ancienne banque. L’ancienne banque va alors demander aux emprunteurs qui soldent leur prêt de payer des frais appelés Indemnités de Remboursement Anticipé aussi appelés IRA ou pénalités de remboursement anticipé. Les indemnités de remboursement sont marquées sur le contrat et sont à prendre en considération pour calculer le coût final du rachat de crédit.

Indemnités de Remboursement Anticipé pour les crédits conso

Ces pénalités de remboursement anticipé seront demandées pour les prêts à la consommation si la somme remboursée dépasse les 10 000 euros à raison de 1% s’il reste un an à rembourser ou 0.5% dans d’autres cas.

Indemnités de Remboursement Anticipé pour les crédits immo

Pour les prêts immobiliers, le code de la consommation fixe des limites. Ces frais représentent 6 mois d’intérêt sur le capital remboursé aux taux moyen du prêt mais ne peuvent pas dépasser 3% du capital restant dû avant le remboursement.

Frais de garantie

Racheter des crédits peut nécessiter d’avoir une garantie tel qu’une caution ou avoir recours à l’hypothèque d’un bien. Si la garantie actuelle du prêt à racheter est une caution, il est possible de récupérer une partie de la participation au fonds mutuel de garantie (FMG) si le remboursement du crédit s’est bien déroulé. Cette somme permet alors de payer la nouvelle garantie.

Si les banques demandent l’hypothèque sur le bien pour couvrir le nouveau crédit demandé, il y faudra prendre en compte des frais de notaire dans le coût du rachat de crédit.

Frais de notaire

Des frais de mainlevée seront demandés si votre bien est hypothéqué pour garantir le prêt. Ces frais de notaire sont évalués à 1% du montant du prêt et correspondent à :

  • Honoraires du notaire
  • Droits d’enregistrement
  • Frais administratifs
  • Frais de garantie

Assurance emprunteur

Autre frais à prendre en compte dans le coût total du rachat de crédit : l’assurance emprunteur. Lors d’un rachat de crédit, une assurance emprunteur sera demandée. Il est possible de renégocier l’assurance du prêt mais aussi d’en choisir une nouvelle. En effet vous pouvez choisir votre organisme assureur avec la délégation d’assurance mise en place en 2018 par l’amendement Bourquin. C’est une possibilité de faire des économies sur le coût total du crédit.

Frais de courtage et de dossier

Le courtier qui va jouer les intermédiaires entre le client et le nouvel organisme bancaire va aussi demander des frais, il s’agit d’honoraires varient entre 1% et 8% de la nouvelle somme demandée et si et seulement si la demande de rachat de crédit est acceptée.

Également, la nouvelle banque prêteuse peut demander des frais de dossier pouvant être négociés à la baisse.