Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Rachat de crédit : combien ça coûte ?

Rachat de crédit : combien ça coûte ?

Coût d’un rachat de crédit : le regroupement de crédit, qui permet de baisser ses mensualités, engendre automatiquement des frais qu’il faut absolument prendre en compte. Ils seront intégrés au nouveau prêt.

Les frais induits par un rachat de crédit

Pénalités de remboursement anticipé ou IRA
La nouvelle banque qui va racheter vos crédits va rembourser le restant dû à votre banque actuelle. Dans ce cas il faut payer des pénalités de remboursement anticipé ou IRA, qui sont indiqués dans votre contrat.

Ces pénalités seront demandées pour les prêts à la consommation si la somme remboursée dépasse les 10.000 euros « à raison de 1% s’il reste un an à rembourser ou 0.5% dans les autres cas ». Pour les prêts immobiliers, le code de la consommation fixe aussi des limites, équivalentes à 6 mois d’intérêts, dans la limite de 3% du capital restant dû.

Frais de notaire
Des frais de mainlevée seront demandés si votre bien est hypothéqué pour garantir votre prêt. Ces frais sont évalués environ à 1% du montant du prêt (on compte dedans les honoraires du notaire, les droits d’enregistrement, les frais administratifs).

En cas de caution
Un rachat de crédit peut nécessiter d’avoir une garantie et donc de recourir à l’hypothèque ou à une caution. Si la garantie actuelle du prêt à racheter est une caution, vous pouvez récupérer une partie de la participation au fonds mutuel de garantie (FMG) si votre remboursement de crédit s’est bien déroulé, sans incident. Cette somme permet de payer la nouvelle garantie.

Assurance emprunteur
Une assurance emprunteur sera aussi demandée. Vous pouvez choisir votre organisme assureur, qui n’est pas obligatoirement la banque qui prête, avec la délégation d’assurance mise le 1er janvier 2018, comme le propose Assurgo, courtier en assurance. Une possibilité qui permet de faire des économies conséquentes sur le coût total du crédit.

Frais de dossier et de courtage
En théorie des frais de dossier sont demandés par les banques mais ils peuvent se négocier à la baisse. Les frais de courtage, si vous passez par un courtier comme Crédigo, évoluent entre 1 et 8% de la nouvelle somme demandée, si la nouvelle demande de prêt est acceptée et signée.

A noter
Les mensualités du nouveau prêt seront allégées mais le prêt, lui, sera plus long. Pour un rachat de crédit notamment immobilier, il est préférable que le montant du capital restant dû soit au moins de 50.000 euros.

Twitter icon
Facebook icon